Voilà pourquoi vous devriez manger plus d'épinards et d'huile d'olive

Article mis à jour le 

Une équipe de chercheurs britanniques vient de démontrer une fois de plus les vertus du régime méditerranéen en matière de santé. Corrélant de nombreuses études, les scientifiques sont cette fois parvenus à mettre au jour le mécanisme biologique de ce régime, connu pour sa teneur en graisses non saturées comme l'huile d'olive, notamment à l'origine d'une baisse de la tension artérielle.

Vous n'entendez rien au régime méditerranéen ? Eh bien sachez qu'il suffit dans les grandes lignes d'un peu d'huile d'olive, de légumes et de poisson pour en avoir un aperçu. Celui qu'on appelle aussi "régime crétois" a souvent fait l'objet d'études scientifiques, qui le présentent dans leur grande majorité comme particulièrement efficace contre les maladies cardiovasculaires. Or, cette conclusion se voit de nouveau confirmée par une étude réalisée par des chercheurs du King's College de Londres, diffusée par la revue PNAS. À cet effet, des souris ont servi de cobayes pour permettre de saisir avec précision comment ce régime alimentaire parvient à limiter la tension artérielle.

Au final, la réponse se situerait dans la composition des aliments et dans leur façon d'interagir. Ainsi, ce régime fournit d'excellents lipides, des graisses non saturées que l'on trouve dans l'huile d'olive, les fruits en coque (avocats, noix, etc.) ou encore dans les légumes tels que les épinards, le céleri ou les carottes. Or, lorsque ces groupes d'aliments entrent en interaction, une réaction chimique permet la création d'une nouvelle molécule : les acides gras "nitro", potentiellement responsables de l'abaissement de la tension artérielle via la neutralisation d'un enzyme régulateur.

Un rempart contre la pollution ?

Afin de vérifier cette hypothèse, les scientifiques ont élevé des souris génétiquement modifiées résistantes au fameux processus de neutralisation. Résultat, celles-ci ont continué à avoir une tension artérielle élevée même avec une alimentation riche en acides gras nitro, qui se forment grâce à un régime alimentaire méditerranéen. À l'inverse, les souris normales nourries de la même manière ont vu leur tension artérielle baisser avec les acides gras nitro.

Pour les chercheurs, ces résultats de recherche ouvrent une nouvelle voie et fournissent un nouvel éclairage sur les précédentes études. Il est en effet désormais prouvé qu'un régime méditerranéen contenant de l'huile d'olive vierge ou des fruits à coque peut limiter l'incidence de problèmes cardiovasculaires comme l'accident vasculaire cérébral (AVC) ou l'insuffisance cardiaque. À noter d'autre part qu'une autre étude comparable est quant à elle parvenue à montrer que l'huile d'olive est aussi efficace pour réduire les mauvais effets cardiovasculaires liés à une exposition à la pollution de l'air.

Sources : bbc, rawstory, metronews, abc