Voilà pourquoi jouer à Tetris est (vraiment) bon pour la santé

Article mis à jour le 

Des scientifiques de l'Université de Plytmouth (Angleterre) sont récemment parvenus à une conclusion étonnante : le fait de jouer au jeu Tetris permettrait à la fois de moins manger, de moins fumer et de réduire sa consommation d'alcool.

Comme le relève The Daily Dot, une étude menée par des chercheurs britanniques issus de l'Université de Plymouth vient de montrer que  le jeu Tetris agit comme un coupe-faim sur le joueur. Les psychologues à l'origine de cette conclusion soulignent ainsi que la stimulation visuelle du jeu est telle qu'elle ôte sur le long terme l'envie de manger. Pourquoi ? Parce que le cerveau ne pourrait alors penser à autre chose que la partie en cours. À noter que cette stimulation n'agirait pas seulement sur l'envie de manger, mais aussi sur l'envie de fumer et de boire de l'alcool.

Pour arriver à ce constat, les scientifiques ont interrogé des participants au sujet de leur envie de manger ou de boire. Envie qu'il devait caractériser sur papier en fonction de l'intensité. Ensuite, les chercheurs ont scindé les participants en deux groupes. Le premier a joué à Tetris pendant 3 minutes tandis que le second a du patienter tout ce temps.

À l'issue de l'expérience, l'ensemble des participants ont été amenés à ré-évaluer leurs envies. Résultat, les personnes ayant joué à Tetris n'avaient plus aussi faim : l'intensité s'est réduite de 24 %. À l'inverse, rien n'a changé pour le second groupe. De fait, la stimulation visuelle du cerveau dans la notion de faim jouerait un rôle crucial, selon les psychologues. L'imagerie d'un jeu comme Tetris contraint en effet notre cerveau à se focaliser sur une chose spécifique, à savoir celle que l'on voit.

Cependant, cette dynamique de baisse des envies n'est valable que dans le contexte des envies naturelles. Comme l'a déclaré la professeur Jackie Andrade, qui a dirigé l'étude, le fait de se sentir maître de la situation est un élément clé en matière de motivation. Or, Tetris peut justement aider l'individu à garder le contrôle quand la faim devient tenace.

Ce qui n'est certainement pas le cas d'un Candy Crush, étant donné le nombre bonbons présents sur l'écran…

Sources : dailydot, huffpost, plymouth.ac