Voilà pourquoi tout ce que vous pensez savoir sur les régimes est faux

Article mis à jour le 

Parfois, mieux vaut se méfier des recommandations que vous prodiguent vos amis et certains régimes en matière d'alimentation, d'autant plus qu'il est souvent difficile de démêler le vrai du faux. Voici quelques astuces pour vous aider à remettre un peu d'ordre dans votre alimentation.

Ce sont les nutritionnistes qui le disent : les idées reçues et informations trompeuses sur le régime sont monnaie courante. Ce qui nous amène régulièrement à commettre quelques impairs qui se traduisent souvent tôt ou tard par quelques kilos de plus une fois sur la balance. Voici donc 10 choses vous ne devez pas oublier.

Non, le fait de manger fréquemment ne stimule pas le métabolisme

Certes, certains spécialistes s'accordent à dire que manger des petits repas permettrait de stimuler de manière temporaire votre métabolisme. Toutefois, compte tenu du fait que vous êtes dans ce cas perpétuellement en train de digérer, votre système digestif est petit à petit dépassé et se fatigue. Résultat : vous n'êtes alors plus en mesure de digérer efficacement et donc d'assimiler comme il se doit les nutriments…

Non, le fait de manger à 20 heures ne fait pas forcément grossir

Le facteur de risque n'est non pas l'heure à laquelle vous dînez mais l'heure à laquelle vous allez vous coucher. Selon les spécialistes, il est préférable de manger au moins trois quarts d'heurs avant d'aller au lit. Pas de quoi paniquer, donc, si vous mangez à 20 heures et allez dormir à 22h30. À noter toutefois que lorsque vous mangez tard, le mieux est de choisir des aliments facilitant la digestion, et ce de manière à ce que votre estomac ne perturbe pas votre sommeil.

Non, les glucides ne sont pas tous vos ennemis

Les glucides ne sont pas tous logés à la même enseigne. Ainsi, s'il est préférable d'éviter les sucres raffinés et dans une moindre mesure le gluten (c'est surtout valable pour les intolérants), il ne faut pas pour autant se priver des glucides présents dans les patates douces ou encore le quinoa…

Non, le fait de manger gras ne fait pas automatiquement grossir

Si les glucides ne doivent pas tous être bannis de votre alimentation, il en est de même pour les graisses. Certaines d'entre elles, comme par exemple celles des avocats, sont en effet particulièrement bonnes pour vous. Néanmoins, ces dernières ne doivent pas être ingérées en trop grande quantité car elles sont très lentes à digérer.

Non, le fait d'avaler beaucoup moins de calories ne fait pas nécessairement mincir

Arrêtez de vous focaliser sur la chasse aux calories quand vous souhaitez perdre du poids. Car en évitant drastiquement ces dernières, vous allez consciemment ou non finir par devenir obsédé par la nourriture. Et dans le même temps, votre organisme va s'habituer à fonctionner avec beaucoup moins de calories. En conséquence, vous allez ressentir de la frustration sans pour autant avoir l'assurance de mincir. De manière générale, privilégiez les aliments riches en fibres si vous voulez perdre du poids.

Non, les aliments diététiques ne sont pas la meilleure solution pour perdre du poids

Vous pensez que les produits dits "light", tels que les plats cuisinés ou les sodas, sont parfaits pour vous aider à perdre du poids ? Détrompez-vous : ces derniers ne comportent en réalité pas les nutriments dont vous avez besoin. Pire, ils sont souvent bourrés de sodium et d'ingrédients artificiels pouvant créer une dépendance. De même, leur acidité est mauvaise pour votre organisme.

Non, le fait de boire davantage d'eau n'aide pas à perdre du poids

S'il est bien entendu impératif de rester constamment hydraté, le fait de boire davantage ne va pas pour autant vous aider à mincir. Certes, la faim en cours de journée peut être induite par une déshydratation, mais il est important de ne pas trop boire non plus. Pourquoi ? Parce cela peut entraîner la dilution des enzymes digestives et donc empêcher la bonne digestion.

Non, sauter un repas n'accélère pas la perte de poids

Le fait de se priver de nourriture revient à réaliser par frustration de mauvais choix alimentaires quand vous vous décidez finalement à manger. Mieux vaut donc privilégier les repas sains, équilibrés, réguliers et riches en fibres.

Non, le fait de faire du sport ne permet pas de manger à volonté

Nombreuses sont les personnes à appliquer ce grand classique : parce que l'on pratique une activité physique régulière et importante, l'on peut manger autant qu'on le souhaite. Grossière erreur : si le sport est une bonne façon d'être en bonne santé, celui-ci n'est pas en mesure de remplacer une alimentation saine. Tout est une question d'équilibre.

Sources : Yahoo, Pratique