Les vols de voitures repartent à la hausse en 2013

Article mis à jour le 

Cela faisait 11 ans que le nombre de vols de voiture était en baisse, mais l'année 2013 voit une recrudescence des vols de 2 % d'après une enquête du magazine Auto-Plus. Bien entendu, le risque est plus ou moins accru selon le modèle et selon la région.

Alors que l'année dernière les assurances automobiles comptabilisaient 111 000 déclarations de vols de véhicule (soit une baisse de 4 % par rapport à l'année précédente), le nombre de vols de voiture a progressé de 2,1 %, soit 2 000 véhicules de plus entre octobre 2012 et septembre 2013, selon le magazine Auto-Plus. L'enquête révèle également que certains modèles attirent toujours plus que d'autres les voleurs et que les méthodes ne cessent d'évoluer.

Palmarès des voitures les plus volées en 2013

Sans surprise, la Renault Twingo (première génération) reste en tête des voitures les plus volées en France, ex-æquo avec la Smart Fortwo. Ces petites citadines attirent les voleurs car on les trouve partout et que leurs portières sont faciles à ouvrir.

Parmi les autres véhicules volés, on retrouve les voitures à la mode, qui se revendent facilement en pièces détachées comme la BMW X6, la Mini Countryman, la Citroën DS3, l'Audi A1, la Fiat 500, la Renault Mégane, la Golf, etc.

Et l'ancienneté ne compte pas puisque la Renault Clio 4, lancée il y a à peine 3 mois, occupe déjà la 31ème place du classement.

Les deux-roues ne sont pas à l'abri des vols non. Au début du mois, on apprenait que toutes les heures en France, 8 motos et scooters étaient dérobés, avec en tête le modèle T-Max. Dans les années 80, on comptait plus de 200 000 vols de deux-roues, aujourd'hui, ce chiffre atteint 66 000, pour un nombre de véhicules en circulation plus important.

rassemblement twingo © YuMellissa/Flickr

Des méthodes de vols moins "risquées"

Le car-jacking, cette méthode violente qui consiste à éjecter le conducteur de son véhicule en marche (à un feu rouge par exemple), se fait plus rare comparé au home-jacking, le vol de clés à domicile, qui apparaît beaucoup moins risqué.

Mais surtout c'est le "vol à la souris" qui prend son envol. En se procurant du matériel sur internet, il est relativement facile de pirater le système électronique de votre véhicule et d'activer l'ouverture des portes ou bien le démarrage en moins de 5 minutes, sans abîmer le véhicule : une véritable aubaine pour les voleurs.

chat protege voiture © Justine Neubach/Flickr

Un risque différent selon les régions

Le risque de se faire voler son véhicule varie selon votre région de résidence. Le département le plus touché est celui des Bouches-du-Rhône où l'on comptabilise 4 vols pour 1 000 habitants (en hausse de 10 % par rapport à 2012). Les autres départements "à risques" qui complètent le podium sont le Val d'Oise et l'Oise.

A noter que le département du Cantal a connu la plus forte progression de son nombre de vols avec une hausse de 122 %, qui ne concerne cependant que 80 véhicules volés.

Comment se protéger du vol de son véhicule ?

Même si vous pouvez installer un boîtier électronique GPS dans votre véhicule pour pouvoir le localiser en cas de vol, la meilleure protection reste encore les systèmes de barres bloquantes à fixer sur le volant. Pour une centaine d'euros, vous êtes certains de décourager bon nombre de voleurs potentiels. De même pour les deux-roues, rien ne remplace l'efficacité d'un antivol attaché à un élément fixe du mobilier urbain.

Vous pouvez également souscrire une garantie contre le vol avec votre assurance auto. Sous certaines conditions (comme l'endroit où est stationné le véhicule), l'assurance pourra vous indemniser en cas de vol ou de dégradation suite à une tentative de vol de votre véhicule.

Sources : TF1 News, RTL et La Tribune