Un voyage dans l'espace pour le prix d'une Clio 2 Campus d'occasion

Article mis à jour le 

L'ouverture des vols en apesanteur aux particuliers et aux entreprises hors aérospatiale est une première : excepté quelques privilégiés comme l'homme d'affaire québécois Guy Laliberté, presque personne n'a eu l'occasion de goûter à l'ivresse des (très) hautes altitudes. C'est ce qu'une agence de vols paraboliques française, Novespace, proposera bientôt à tous ceux qui en rêvent : sortir de l'attraction terrestre pour quelques instants, contre quelques 6 000 € par participant.

Ce n'est pas encore le prix d'un ticket de métro, mais déjà bien plus accessible que les centaines de millions d'euros que devaient débourser les touristes de l'espace comme Guy Laliberté pour goûter aux délices de l'apesanteur. "Seulement" 6 000 €, c'est à la portée de beaucoup d'astronautes en herbe : la preuve, les deux premiers vols (les deux seuls ouverts aux réservations) sont déjà complets. Avec 40 places par vol, ce sont 80 personnes qui vont pouvoir imiter Tintin, Milou et le Capitaine Haddock dans "Objectif Lune".

Une invention scientifique détournée pour des vols commerciaux

A la base prévue pour entrainer les futurs scientifiques embarqués pour des vols spatiaux à travailler et se déplacer en apesanteur, la méthode des vols paraboliques a été ouverte aux personnes désirant expérimenter l'absence d'attraction terrestre. Novespace, la filiale du CNES qui a été créé afin de mettre en place ces vols expérimentaux à destination des autres agences spatiales, a chargé Avico, le premier courtier aérien français et un des premiers mondiaux, de commercialiser des vols paraboliques à destination du public, sous le nom de Air Zéro G.

A300 Zéro G est le nom de l'appareil à bord duquel sont effectués ces vols paraboliques depuis 1997. Fabriqué par Airbus, ce modèle a effectué 100 campagnes de vols paraboliques - la 100e a eu lieu du 3 au 14 décembre 2012 - totalisant plus de 11 500 paraboles et 70 heures d'apesanteur cumulée. Les campagnes commerciales se dérouleront selon le programme suivant : organisé sur une journée, le vol d'une durée de 2h30 environ comprendra 15 paraboles, soit 5 minutes d'apesanteur environ en cumulé (chaque parabole permet environ 20 secondes d'apesanteur). Après une arrivée de bonne heure sur les lieux de départ, les participants recevront dans un premier temps une formation théorique sur le vol parabolique, puis après une collation (qu'on suppose légère), ils embarqueront dans l'A300 Zéro G pour le vol. Ensuite, ils reviendront à la base et recevront un diplôme certifiant qu'ils ont fait leur baptême de l'anti-gravité, ainsi que des photos et films réalisés en apesanteur.

Novespace se réserve une douzaine de places par vol pour les attribuer à des personnes, dont un étudiant (sur concours) et un partenaire culturel, dans le cadre de sa mission de promotion des activités spatiales et de sa politique éducative et de diffusion de la culture scientifique. Les places pour le troisième vol seront ouvertes à la location courant mars, pour un vol prévu à la fin de l'année. Par ailleurs, l'offre précise qu'un certificat médical d'aptitude physique sera exigé pour pouvoir embarquer à bord d'un vol Air Zéro G.

Sources : Communiqué Novespace