"Wesh, t'as craqué ? Fais tourner"… le dictionnaire du "parler jeune"

Article mis à jour le 

Vous avez surpris une discussion entre jeunes et vous vous demandez dans quelle langue ils pouvaient bien s'exprimer ? Difficile d’être toujours à la page quand le verlan et les dialectes s’emmêlent. Pour que vous compreniez enfin ce qu’il se dit autour de vous, Pratique.fr vous éclaire sur le "parler jeune".

Sèmm (Avoir le) (ou seume, seum, sem) nom commun : avoir la haine, de la rancœur. Exprime son mécontentement envers quelque chose d'injuste ou d'inique (ou perçu comme tel)

"Comment la prof elle a su que j'avais mon portable caché sous la table ? J'ai trop le seum !" ou "T'as cru qu'elle allait sortir avec toi avec tes vieux chicos ? Maintenant t'as le sèmm".

Etymologie : dérivé de l'arabe "sèmm" qui signifie "venin".

Craquer verbe (le plus souvent intransitif sauf si suivi de "ton slip" ou "ton string") : abuser, exagérer. Pour souligner à quelqu'un le vide d'une remarque ou l'absurdité apparente d'un acte.

"Mec, je sais pas si t'as vu mais là c'est limité à 50, et t'es à 130 km/h. T'as craqué ?"

"Comment ça c'était à moi de nettoyer ? T'as complètement craqué ton slip !".

Etymologie : probablement tiré de l'expression "craquer son slip". Autre origine possible, consommer du crack se dit "cracker" en argot américain. Les consommateurs réguliers pouvant être sujets à des hallucinations, c'est peut-être de là que vient l'expression (dans le sens "t'es malade").

Wesh interjection :

  1. Terme de salut, littéralement : "comment ça va". Peut être suivi par "ma gueule", "ma couille" ou "mon pote", ou par "meuf" si l'interlocuteur est une fille.
    "Wesh, ma gueule, toujours en galère ?"
  2. Qu'est-ce qu'il y a ?
    "Qu'est-ce qu'il se passe ? Y a un problème, là, wesh ?"

Etymologie : dérivé de l'arabe "waach" qui signifie "eh quoi !".

Fais tourner (ou fais nétour, fais néné) verbe : prêter, laisser l'usage, partager. Se dit d'un joint, d'une boisson, d'une manette de console/télécommande, plus rarement d'un livre ou d'un dictionnaire.

"Si tu retrouve le numéro de cette meuf, tu fais tourner !"

"T'as pas un plan taf à faire nétour ? Je galère grave en ce moment…" (Si tu vois une opportunité de travail, dis le moi.)

Etymologie : inconnue, elle viendrait de l'époque hippie où les joints se partageaient toujours mais ne se demandaient jamais. Faire tourner était aussi important que laisser la priorité à droite ou aider les grand-mères à monter leurs courses aujourd'hui.

Zeref (ou zaraf) :

  1. verbe transitif : énerver, fâcher.
    "Le contrôle surprise, ça m'zeref, j'vais avoir une sale note."
  2. verbe pronominal : être énervé, fâché.
    "T'es zeref ? Bien sûr j'me zeref parce que déjà t'arrive en retard !" Abdellatif Kechiche, L'esquive (2004)

Etymologie : de l'arabe zéref (fâché).

        Photo tirée du film La Haine, de Matthieu Kassovitz. Production : Lazennec Productions, La Sept Cinéma, StudioCanal et Kasso inc. Productions

Retrouvez la première partie du dictionnaire du parler jeune ici.

Sources : Wiktionnaire ; argodico.com ; dictionnairedelazone.fr