Adopter un chat : le Korat

Le Korat © heikkisiltala/Wikipedia
Le Korat © heikkisiltala/Wikipedia
Son visage en forme de cœur a sans doute fait la réputation du Korat, chat appartenant à une race naturelle ancienne.


Histoire du chat Korat

D’origine thaïlandaise, le Korat est un chat dont les premières descriptions remontent au XIVème siècle. Ce chat tire son nom de la province éponyme située en Thaïlande où serait née cette race. Il apparaît en Grande-Bretagne en 1869, mais il n’a pas réellement suscité l’engouement des Anglais. En revanche, aux États-Unis, le Korat a bénéficié d’un bon accueil dès son importation et le premier club de Korat voit le jour en 1965. L’appellation "Si-Sawat" en thaïlandais se traduit par "bon augure", expliquant ainsi pourquoi ce chat est considéré comme un porte-bonheur. Il est de coutume dans ce pays d’offrir un couple de Korat aux mariages.

Savez-vous que le croisement d’un Korat avec une autre race de chat n’est pas autorisé ? Il faut également distinguer le Korat de ses cousins : le thaï lilas et le thaï bluepoint.

Aspect physique et caractère du chat Korat

L’élégance et la grâce de sa silhouette caractérisent le Korat. On lui reconnaît un corps musclé, une tête ronde, un visage en forme de cœur et d’amples joues.

Appréciant la tranquillité, le Korat ne supporte pas vraiment le bruit. Il possède parfois un tempérament réservé. Joueur et intelligent, ce chat correspond au profil du bon compagnon. Sociable, il est toutefois prudent et manifeste une certaine méfiance à certains moments. La fidélité compte parmi les plus grandes qualités du Korat.

Le poids moyen de ce chat de petite taille est entre 2,5 à 4,5 kg. Le Korat vit très longtemps avec une espérance de vie atteignant les 30 ans.

Entretien et soins du chat Korat

Le Korat est un chat robuste qui ne réclame pas de soins particuliers. La vaccination permet de prévenir le rhume et d’autres infections virales pouvant entraîner des troubles respiratoires. Grand carnivore, le Korat n’exige toutefois pas de régime spécifique.

Côté brossage, un simple geste quotidien avec un gant de flanelle sur sa robe suffit.