Adopter un chat : le Ragdoll

Le Ragdoll
Le Ragdoll
Le nom de la race provient du mot anglais signifiant "poupée de chiffon", car le Ragdoll est un chat au tonus musculaire quasi-inexistant, qui détient une souplesse exceptionnelle.


Histoire du chat Ragdoll

Originaire des Etats-Unis, l’ancêtre du Ragdoll était une chatte Angora très docile et très calme, qui a apparemment été accouplée à un Sacré de Birmanie extrêmement posé. Trois chatons de la première portée ont hérité du caractère de leurs parents, et présentaient un tonus musculaire particulièrement relâché considéré comme une mutation génétique. Les éleveurs ont décidé d’essayer de préserver ces caractéristiques en limitant les accouplements aux descendants les détenant. Ainsi, la chatte a été plusieurs fois accouplée à ses chatons mâles et les frères et sœurs l’ont également été entre eux.

C’est en 1965 que la race est fixée par Ann Baker, mais elle n’est introduite en France qu’en 1986 par Noëlle Vialatte, à la "Chatterie de Gailande", à Biarritz.

Aspect physique du chat Ragdoll

La tête du Ragdoll est de forme légèrement triangulaire, son corps est assez long et imposant, et ses pattes sont relativement courtes.

Le Ragdoll mesure, à l’âge adulte, de 35 à 40 cm au garrot et pèse entre 3 et 7 kg. Il a une longévité de 15 à 20 années.

Caractère du chat Ragdoll

Le Ragdoll est un chat doux, calme et très affectueux. Il est considéré comme l’antithèse même du félin du fait de la quasi-inexistence de ses réflexes. Lorsque vous le portez par exemple, il sera nécessaire que vous le reposiez au sol et non que vous le laissiez sauter comme un autre chat, car il sera incapable de se retourner et de retomber sur ses pattes.

Le Ragdoll est peureux et en constante soumission, tant face à ses congénères qu’à d’autres animaux. C’est en fait un chat d’intérieur et il le sait, c’est pourquoi il se laisse faire et reste docile. Il s’adapte très facilement à un changement de cadre, tant qu’il se sent en sécurité.

Entretien et soins du chat Ragdoll

Le Ragdoll, avec le Sphynx et le Maine Coon, est plus exposé à la cardiomyopathie hypertrophique féline que toutes les autres races. Il est donc nécessaire de vérifier si votre chat est atteint de la maladie afin d’éviter de le faire accoupler puisqu’elle est héréditaire et dominante. Dans le cas où il est atteint, il est préférable de faire un suivi régulier pour vérifier l’évolution de la maladie.

Mis à part cette maladie et l’entretien quotidien, vu qu’il s’agit d’un chat à poils longs, le Ragdoll ne nécessite pas de soins particuliers.