Agencer un petit appartement avec un monte-escalier électrique

Article mis à jour le 
Monte-escalier
Monte-escalier
Le monte-escalier est la solution idéale pour se déplacer d’un étage à un autre sans assistance. Il en existe différents types adaptés à chaque escalier. Cependant, il est souvent difficile de le mettre en place dans un petit appartement. En effet, plusieurs paramètres doivent être pris en compte avant son installation. Il faut également prévoir l’utilisation d’un parking pour économiser de l’espace et faciliter le déplacement des autres personnes dans la propriété.


Les conditions d’installation d’un monte-escalier

Avant d'installer un monte-escalier, il faut prendre en compte les dimensions de l’escalier existant. En effet, la largeur de ce dernier doit être supérieure à 70 cm. Sa forme détermine également le type de monte-escalier à mettre en place : droit ou tournant. Il est nécessaire d’avoir un espace suffisant en bas et en haut de l’escalier afin d’installer des parkings.

Les différents types de monte-escaliers électriques

Le choix du monte-escalier électrique dépend du type d’escalier : droit ou tournant.

Le premier modèle est le plus facile à monter. Il est installé sur l’escalier à l’aide de rails en aluminium fixés aux marches. Le second modèle est posé sur les escaliers qui comportent des virages ou des paliers. Pour les escaliers plus originaux tels que l’escalier en colimaçon, les rails sont fabriqués sur mesure pour suivre la courbure de l’escalier.

La création d’un parking pour le monte-escalier

Qu’est-ce qu’un parking ? C’est une portion de rail qui libère le bas ou le haut de l’escalier en tournant de 90° ou de 180°. Il permet donc une circulation plus aisée lorsque le monte escalier n’est pas utilisé. Alors que le parking bas repose sur le sol, le parking haut, lui, est positionné sur la dernière marche, au niveau de la personne pour assurer une installation en toute sécurité. Ce dernier est donc plus utile en cas de petite cage d’escalier à l’étage supérieur. Privilégiez le parking bas lorsque votre étage inférieur n’offre pas assez d’espace ou que l’escalier est étroit.