Aide à domicile pour personnes âgées

Bénéficier de l'aide à domicile
Bénéficier de l'aide à domicile
Pour bénéficier d'une aide à domicile en partie remboursée, 2 solutions s'offrent à vous : les aides sociales et les aides des caisses de retraite.


Aide ménagère

Vous pouvez en bénéficier :

  • si vous êtes âgés d'au minimum 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail) ;
  • si vous avez besoin d'une aide matérielle en raison de votre état de santé. Si vous avez des problèmes pour accomplir les travaux domestiques de base (tout ce qui peut vous empêcher de rester à votre domicile ou encore dans un foyer logement) ;
  • si vous ne disposez pas déjà de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) ;
  • si vos ressources mensuelles sont inférieures à 787,26 € pour une personne seule et à 1 222,27 € pour un ménage.


Si vos ressources sont supérieures à ce montant, vous pouvez bénéficier d'une aide à domicile, mais par l'intermédiaire de votre caisse de retraite.

Dans les 2 cas, une participation financière fixée en fonction de vos revenus vous sera demandée.

Aide des caisses de retraite

Les caisses de retraite gèrent un fonds d'action sociale consacré à l'aide directe de leurs allocataires.

Vous pouvez en bénéficier :

  • si vous percevez une pension personnelle ou de réversion du régime général de la sécurité sociale ;
  • si vous avez exercé une activité professionnelle (la plus longue) au régime général ;
  • si vous ne percevez pas de majoration pour tierce personne (MTP) ;
  • si vous ne disposez pas déjà de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).


Votre participation financière dépendra évidemment de vos ressources. L'allocation logement, les pensions attachées aux distinctions honorifiques, le RSA, la retraite du combattant, le revenu supplémentaire temporaire d'activité, et les intérêts des livrets A et d'épargne populaire sont exclus du montant des ressources. Concernant le conjoint, ne sont pas prises en compte : l'allocation personnalisée d'autonomie, la prestation spécifique dépendance, l'allocation spéciale ou de solidarité des personnes âgées (ASPA), l'aide sociale légale, la majoration pour tierce personne, l'allocation compensatrice ou la prestation de compensation.

En revanche, le loyer, les remboursements des prêts d'accession à la propriété et les frais de chauffage ne peuvent être déduits de vos ressources.

L'accord de prise en charge est délivré pour une année maximum. En cas de renouvellement, la durée de l'accord peut alors être portée à 2 ans pour les personnes âgées de 70 ans et plus.

La demande doit être déposée auprès d'une association d'aide à domicile intervenant sur votre commune ou auprès du centre communal d'action sociale (CCAS) de votre mairie.

Contenu mis à jour le 26/07/2012