Le Bio est-il vraiment Bio (ou comment choisir des aliments les plus sains possibles) ?

Produits bio - © Théo La Photo / Flickr cc.
Produits bio - © Théo La Photo / Flickr cc.
Le rôle de l'alimentation est essentiel dans le maintien d'une bonne santé, cela n'est plus à démontrer. Consommer à longueur d'année des aliments préparés industriellement, des fruits et des légumes traités peut engendrer pléthore de maladies. Lorsque vous avez le désir de mieux vous alimenter et que vous commencez à acheter des produits bio, êtes-vous sûrs qu'ils sont bio à 100 % ?


Bio : qu'est-ce que ça veut dire exactement ?

Bio, abréviation du mot "biologique", signifiait à l'origine que l'aliment en question n'avait pas été traité par des pesticides, insecticides, engrais de synthèse et qu'il ne contenait pas d'OGM. Contrairement à sa signification initiale, le "Bio" est aujourd'hui une appellation qui doit répondre à certains critères définis par l'Union Européenne, lesquels sont moins contraignants que par le passé. Concrètement, cela signifie que votre produit est considéré comme biologique du moment qu'il ne contient pas plus de 1% d'OGM, par exemple, ou qu'il est fabriqué avec au moins 95% d'ingrédients biologiques. Il existe, par ailleurs, des agriculteurs qui produisent des aliments naturels mais qui n'ont malheureusement pas les moyens de se payer une certification biologique, qui est une formalité administrative. 

Marché et petits artisans

Les petits producteurs locaux proposent sur leurs étals des fruits, des légumes et d'autres aliments frais. Ce qui caractérise le plus ces produits, est leur traçabilité, ces aliments ne passant pas par le circuit de la grande distribution. Les boulangers, bouchers, crémiers fabriquent eux-mêmes leurs produits avec des ingrédients de bonne qualité. Outre l'avantage économique de ce mode de consommation, les marchés et les petits commerces de quartier offrent une cordialité et une relation de confiance que l'on ne retrouve pas dans les grandes surfaces.  

AMAP

Une AMAP est un groupe de consommateurs qui se fédèrent  autour d'un producteur. Elle repose sur un contrat qui engage le producteur à fournir, de manière hebdomadaire, un panier composé d'aliments locaux et de saison (légumes, fruits, viande, fromage, etc.). En échange, le consommateur devra s'abonner chez le producteur. Cet abonnement permettra ainsi au petit producteur de bénéficier d'un revenu régulier. Les consommateurs définissent avec lui la composition du panier en fonction de la saison. Ce mode de consommation présente plusieurs avantages car :

  • il valorise le travail des petits agriculteurs ;
  • il fait gagner du temps car le panier est pratiquement livré à domicile (plus de perte de temps à travers les rayons des grandes surfaces) ;
  • il est économique ;
  • il garantit des produits sains.

Faire ses propres conserves, son pain et ses yaourts maison

Faire ses propres conserves, son pain et ses yaourts à la maison est également une autre méthode pour manger des produits sains, à condition, bien entendu, de les préparer avec des ingrédients naturels et de qualité. Ce mode de consommation, qui demande juste un peu de temps et un petit investissement (bocaux, yaourtière, machine à pain, etc.), s'avère très économique et bénéfique pour la santé sur le long terme.