Allocation transitoire de solidarité : qui peut en bénéficier ?

Allocation transitoire de solidarité : qui peut en bénéficier ?
Allocation transitoire de solidarité : qui peut en bénéficier ?
L’allocation transitoire de solidarité  concerne certains demandeurs d’emploi qui justifient du nombre de trimestres d'assurance vieillesse suffisant pour bénéficier d'une retraite à taux plein, mais qui n'ont pas encore atteint l'âge de départ à la retraite et peuvent donc prétendre à bénéficier de l'allocation transitoire de solidarité.Cette allocation doit être demandée auprès de Pôle Emploi  et est fixée à 33.74€ par jour au maximum soit 1 012.20€ par mois. 


Définition

L’allocation transitoire de solidarité peut être versée en remplacement de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du revenu de solidarité active (RSA) :

À noter : l'allocation transitoire de solidarité concerne les demandeurs d'emploi nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1953 et remplace l’Allocation Equivalent Retraite depuis le 1er juillet 2011 et jusqu’au 31 décembre 2014.

Conditions d'obtention

Pour bénéficier de l’allocation transitoire de solidarité de remplacement, certaines conditions doivent être remplies :

- percevoir l’ARE au 10 novembre 2010 ;
- être âgé d’au moins 60 ans lorsque cessent les droits à l’ARE ;
- ne pas avoir atteint l’âge minimum légal de départ à la retraite ;
- satisfaire les critères d’une retraite à taux plein au moment de la cessation de l’ARE ;
- être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi ;
- être en recherche effective d’emploi ;
- avoir des ressources inférieures à 1 619.52€ pour une personne seule et 2 328.06€ pour un couple ;

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : chômage