Amorçage pour la carpe

Amorçage pour la carpe
Amorçage pour la carpe
La bouillette est l'appât le plus souvent utilisé par les pêcheurs de carpe. Idéal pour sélectionner les grosses carpes, cet appât demande cependant de nombreuses connaissances. Il faut savoir le confectionner, le placer sur l'hameçon, réaliser l'amorçage. Cela ne s'improvise pas.


Amorçage de la carpe à la bouillette : le principe

La bouillette est un appât plus ou moins sphérique, réalisé en mélangeant des farines, des colorants et des parfums. Les bouillettes sont cuites à l'eau bouillante pour devenir bien dures. Le principe de la bouillette est d'avoir un appât solide et assez volumineux, qui ne sera pas dévoré par les petits poissons blancs. Cela permet de sélectionner les carpes, et même les gros spécimens si on utilise des bouillettes de bonne taille.

Bouillettes : comment les réaliser ?

Notons d'abord que les bouillettes se vendent maintenant toutes faites dans le commerce. On peut les acheter en grande quantité pour des prix corrects. Il faut considérer cette option très pratique. Confectionner soi-même les bouillettes est un processus long qui demande beaucoup de matériel.

Pour ceux qui veulent s'y mettre, il faudra vous rendre chez le détaillant d'articles de pêche et acheter les farines que vous voulez incorporer (en général une base de farine de maïs). Vous pouvez aussi acheter des formules de bouillettes toutes prêtes, c'est plus simple. Ces préparations sont vendues dans le commerce sont le nom de « mix ». Il faut également acheter des parfums, des colorants. Le pêcheur préfère en général réaliser une bouillette bien voyante (par exemple rouge) avec un parfum bien identifiable (par exemple fraise).

Il faut d'abord casser quelques oeufs dans un saladier, les battre, puis ajouter colorants et parfums. On ajoute alors le mix, petit à petit, jusqu'à l'obtention d'une patte homogène, malléable et non collante.

Stockage de la bouillette
Stockage de la bouillette

Vous pouvez alors rouler les bouillettes à la main, entre les paumes, ou utiliser un pistolet et une table à bouillettes. Quand les bouillettes sont prêtes, on les passe à l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles viennent flotter en surface. On les laissera sécher avant de les stocker dans un endroit sec

L'amorçage à la bouillette

L'amorçage à la bouillette
L'amorçage à la bouillette

Il faut habituer les carpes à ce nouvel appât. Il faut donc déposer des bouillettes à l'endroit où on va pêcher, de préférable quelques jours avant la pêche. Il faut cependant savoir que les carpes peuvent répondre très vite à l'amorçage, et commencer à mordre dès le premier jour. On peut d'ailleurs mélanger bouillettes et graines diverses pour amorcer, cela permet souvent aux carpes d'adopter plus rapidement la bouillette.

Un bateau pour la bouillette
Un bateau pour la bouillette

Le plus souvent le pêcheur repère un poste à carpes, par exemple un endroit où il a vu les carpes sauter. Par la suite, il va se rendre en bateau sur le poste, puis il va jeter à la volée quelques poignées de bouillettes. Un bateau est nécessaire pour amorcer le poste). Attention à la quantité, beaucoup de pêcheurs exagèrent. Il ne faut pas non plus faire un tapis de bouillettes sur le fond, elles risqueraient alors de pourrir. Quelques poignées suffisent en général. Il est préférable d'amorcer ainsi tous les jours.

Choisir son poste
Choisir son poste

La zone à amorcer doit être assez large, car le pêcheur va positionner deux à trois lignes. Cela permet ainsi d'augmenter les possibilités de croiser la route d'une carpe. Le pêcheur jette donc à la volée des bouillettes autour de lui. Il positionne ensuite un repère, c'est un dire un signalement bien visible sur le poste. Cela peut être n'importe quel objet flottant relié par une corde à un poids déposé sur le fond. Le repère permettra au pêcheur de lancer ses lignes avec précision sur le poste amorcé, une fois revenu sur le bord.

Le montage de la bouillette

Montage au cheveu
Montage au cheveu

Enfin, le montage est l'un des points les plus importants pour utiliser la bouillette. On ne peut enfiler cet appât dur sur l'hameçon, il faut utiliser un montage dit « au cheveu ». La bouillette est placée sur un morceau de tresse, lui-même relié à la hampe de l'hameçon

Montage auto ferrant
Montage auto ferrant

L'hameçon est totalement libre. Il est aspiré en même temps que la bouillette lorsque la carpe avale l'appât. Le ferrage qui s'ensuit est très efficace. On notera d'ailleurs que l'on peut utiliser un montage auto-ferrant avec le plomb fixe sur la ligne. L'inertie du plomb suffit à ferrer la carpe, lorsque l'animal va bouger avec l'appât en gueule.