Maladies des yeux et angiographie rétinienne

Rétinopathie diabétique - © Laitr Keiows / Wikimédia Commons.
Rétinopathie diabétique - © Laitr Keiows / Wikimédia Commons.
L'angiographie rétinienne permet de visualiser la partie postérieure de l'œil, et plus précisément, la vascularisation de la rétine. Elle est indiquée pour mettre en évidence certaines anomalies du fond de l'œil comme la dégénérescence maculaire, liée à l'âge. Mais elle est principalement effectuée chez les personnes diabétiques, qui souffrent souvent de petites lésions vasculaires, et chez qui une surveillance constante s'impose.


Complication du diabète : la rétinopathie

Lorsque vous souffrez du diabète, votre système vasculaire est fragilisé par l'excès de sucre contenu dans le sang. En l'occurrence, ce sont les petits vaisseaux de la rétine qui peuvent être endommagés. Ceux-ci sont chargés d'apporter nutriments et oxygène à la rétine afin de lui permettre de jouer son rôle de manière optimale, à savoir : transmettre les informations visuelles au cerveau à travers le nerf optique. Le rôle de la rétine est donc fondamental dans la vision. La rétinopathie est une maladie dégénérative dont les premiers signes se manifestent par :

  • une diminution progressive de l'acuité visuelle ;
  • des tâches noires présentes dans le champ de vision ;
  • des points lumineux apparaissant dans le champ visuel.

Cette pathologie peut mener à la cécité. Il est donc indispensable que l'angiographie rétinienne soit réalisée une fois par an afin de surveiller et de ralentir l'évolution de la rétinopathie. 

Principe de l'examen

Le médecin verse quelques gouttes dans les yeux pour dilater la pupille, ce qui lui permet de mieux voir la rétine. Puis, il injecte un produit fluorescent par intraveineuse afin d'opacifier les vaisseaux avant de prendre des clichés. L'angiographie rétinienne est un examen indolore mais un peu désagréable. Il dure environ vingt minutes. Après l'examen, il est normal de voir flou pendant quelques heures, car la pupille reste dilatée, et d'autre part, la coloration de la peau devient légèrement jaune, à cause de la fluorescéine. Cet examen permet de visualiser les maladies de la rétine, telles que la dégénérescence et la formation de néo-vaisseaux, ainsi que les œdèmes et les phénomènes inflammatoires.