Annoncer ses fiançailles

Annoncer ses fiançailles
Annoncer ses fiançailles
La tradition des fiançailles revient en force de nos jours après avoir été boudée pendant de nombreuses années. Ce regain d'intérêt ne va pas sans certains aménagements des traditions... Pourquoi se fiancer ? Comment annoncer ses fiançailles ? Quels sont les usages ? Rapide tour d'horizon !


Pourquoi se fiancer ?

La tradition des fiançailles remonte à l'époque romaine. Pendant des siècles, le jour des fiançailles coïncidait avec l'annonce officielle de l'alliance de deux familles. C'était le père du futur fiancé qui avait le premier rôle ce jour puisque c'était lui qui avait la charge de la demande en mariage auprès de la famille de la fiancée. L'accord entre les deux familles valait engagement de mariage. On ne pouvait alors aucunement rompre des fiançailles !

Peu à peu cette tradition s'est perdue et l'engagement formel des fiancés pris fin. L'obligation n'étant plus formelle, la tradition commença à s'étioler. Seules quelques familles respectueuses de perpétuer ces traditions centenaires poursuivent ce rite d'engagement.

De nos jours, les fiançailles reviennent à la mode. Elles n'ont bien évidemment rien de formelles du point de vue légal.

Alors pourquoi se fiancer ? En fait, la pratique aujourd'hui s'apparente plus à un engagement intime des deux fiancés. Elle confirme l'amour que le couple se porte et annonce bien souvent un prochain mariage. A bien y regarder, les fiançailles sont aujourd'hui une sorte de galop d'essai avant le grand jour du mariage.

Comment annoncer ses fiançailles ?

Si les fiançailles n'ont aujourd'hui aucun caractère définitif, le jour choisi pour l'annonce est souvent mis à profit pour permettre aux deux familles de faire connaissance.

Une réception est souvent organisée à l'occasion de l'annonce des fiançailles mais cela n'a rien d'obligatoire. Elle s'apparente à une réunion de famille élargie aux frères et soeurs, aux parrains et marraines, aux grands parents et plus rarement aux oncles et tantes.

La tradition veut que la réception soit réalisée chez les parents de la jeune fille. Pour les familles catholiques, l'annonce peut se faire en amont du repas lors d'un office religieux. Le prêtre sera alors invité à bénir la bague de fiançailles.

Bien évidemment, toutes les familles ne procèdent pas de la même façon. Quand certaines tiennent à donner à ce jour un tour fastueux et protocolaire avec de nombreux invités, d'autres se limitent à une simple rencontre entre les parents autour d'un repas amélioré.

Généralement, l'annonce des fiançailles est souvent l'occasion d'entamer les premières discussions sur le prochain mariage (dates, répartition des frais du mariage...).

Quels sont les usages ?

Comme nous l'avons vu précédemment, les us et coutumes de l'annonce des fiançailles dépendent en grande partie de la volonté des fiancés et de la tradition perpétuée dans les familles. Beaucoup de fiancés procèdent à la remise de la bague de fiançailles en tête à tête avant de l'annoncer après coup à leurs familles respectives.

Lorsque l'annonce est traditionnellement plus codifiée dans la famille, la remise de la bague de fiançailles se fait de façon solennelle à l'église ou pour les familles non croyantes à la maison en présence de tous les invités. De plus en plus, l'annonce des fiançailles ressemble à une répétition du mariage.

Le faire-part de mariage sont envoyés un mois au minimum à l'avance aux invités. Une annonce peut également être passée dans les journaux locaux. La réception prend alors un tour beaucoup plus officielle mais elle ne doit toutefois pas éclipser celle qui sera donnée pour le mariage.

De nombreux fiancés optent aussi pour un mixte des genres. L'annonce officielle et la remise de la bague de fiançailles se déroulent en cercle restreint avec les seuls parents, puis un repas de famille élargie est organisé suivi généralement d'une fête moins protocolaire quelques jours plus tard avec les amis chez le fiancé.

Lors d'une invitation à un repas de fiançailles, les invités n'ont pas d'obligation d'offrir un cadeau. Un bouquet de fleurs est souvent le meilleur compromis pour offrir quelque chose en remerciement de l'invitation.