Qu'appelle-t-on "trouble du langage" ?

Par : Benjamin Barry-Colin - Dernière modification : 5 juin 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les troubles du langage
troubles langage

Les troubles du langage

Les troubles du langage représentent 10% à 20% des motifs de consultation chez les psychologues.


Qu’est-ce que le langage ?

Le langage est un outil indispensable à la communication. C'est à travers le langage que l'on peut arriver à se faire comprendre et comprendre les autres. Le langage a donc une fonction intégrative. Cela signifie que le langage permet l'insertion d'une personne dans un groupe.

Le langage est décrit comme une capacité cérébrale de codage de différentes informations verbales ou écrites et par extension comme un support à la pensée. C'est ce qu'on appelle une fonction cognitive, c'est à dire, une propriété de notre cerveau qui nous rend capable de communiquer.

Le langage est différent de la parole. La parole est le fait de produire et de vocaliser le langage. La parole est donc l'expression, la concrétisation et le résultat du langage.

Qu’est-ce qu’un trouble du langage ?

Un trouble du langage est décrit comme une perturbation de l'acquisition ou du développement du langage. Le langage n'est pas, dans ces troubles, un support suffisamment solide pour permettre la fluidité de la pensée. Ce genre de trouble est souvent la cause d'échec scolaire et de rejet social, la personne n'étant pas capable de se faire comprendre. Cela peut entrainer de l'agressivité, un repli sur soi et/ou de l'agitation.

Les troubles du langage touchent les sphères de la lecture, du calcul, de l'écriture et de la parole.

Il existe de nombreux troubles du langage comme par exemple, le retard de langage, les troubles isolés de l'articulation, la dyslexie, le bégaiement, le mutisme...

Un trouble du langage peut s'accompagner :

  • d'une persistance du langage enfantin avec des troubles de la parole, de l'organisation et la prononciation des mots
  • d'une pauvreté du vocabulaire due à la difficulté de concevoir des mots nouveaux
  • d'un retard des acquisitions et apprentissage entrainant un retard de l'enfant par rapport à d'autres enfants de son âge.

Bibliographie

Weil-Barais, A. L'homme cognitif aux éditions PUF de Annick
Dumas, J. E. Psychopathologie de l'enfant

Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu