> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la peinture
appliquer peinture effets

Appliquer une peinture à effets

Peignez au gré de vos humeurs, de votre fantaisie et laissez votre créativité s'exprimer avec la peinture à effets.


1

Préparation du support

Après avoir calculé la surface à recouvrir, puis en avoir déduit la quantité de peinture nécessaire, il va vous falloir préparer la surface à peindre.

Les supports doivent être parfaitement propres, secs, sains et lisses. Si vous décidez de repeindre un mur, lessivez-le puis rincez-le.
Il est important de réparer les plafonds et murs s'ils comportent des imperfections, trous ou fissures : bouchez-les avec de l'enduit. Une fois l'enduit sec, poncez-le avec un abrasif très fin puis rincez-le à nouveau avec une éponge humide.

Si ce mur était tapissé, décollez le papier existant avec un produit de décollage pour papier peint ou une décolleuse à vapeur. Sur un fond neuf ou poreux ou sur du bois nu, appliquez une sous-couche adaptée au support.

Il vous faudra également protéger le sol et toutes les surfaces ne devant pas être peintes avec des journaux, cartons, films plastique ou ruban adhésif de masquage.

2

Couche intermédiaire

Pour réaliser correctement une peinture à effets, il faut d'abord étaler une couche intermédiaire opaque et satinée.

Cette couche intermédiaire, tout comme la couche à effets suivante, sera réalisée soit à la peinture acrylique satinée (peinture à l'eau) soit avec une peinture glycérophtalique satinée (peinture au White spirit). Avant de commencer à réaliser les effets à proprement parler il est impératif de bien laisser sécher la couche intermédiaire.

La peinture acrylique s'utilise généralement dans les pièces à vivre (chambres, séjour). Son temps de séchage est de 6 heures minimum.
La peinture glycérophtalique est plus généralement utilisée pour les salles de bains, cuisines, portes et soubassements. Il faut la laisser sécher un minimum de 12 heures.

Dans tous les cas suivez les indications qui accompagnent les peintures et testez-les sur une planche en bois avant d'entreprendre réellement votre travail. Cette planche vous servira ensuite pour essayer les différents effets.

3

Effets à la brosse et au pinceau

Après un petit essai sur une planche en bois, pour bien visualiser le rendu, procédez par addition en apposant des touches, ou des couches, successives de peinture sur le fond.

Après chaque nouvel ajout, prenez un peu de recul pour évaluer le rendu.

Vous pouvez également procéder par soustraction, en mettant une bonne couche de peinture puis, petit à petit, en enlevant de la matière.

Essuyez bien votre pinceau entre chaque retrait. Cela vous permettra de faire des rayures, des surfaces mouchetées, de travailler les différences de matière et cela au gré de votre fantaisie.

Le temps de séchage de la peinture vous laisse le loisir de revenir sur certaines zones pour les fignoler.

4

Effets à l'éponge

L'éponge est, avec le pinceau, l'outil qui permet d'obtenir les plus beaux effets, complexes et variés. Utilisez une éponge naturelle végétale qui a l'avantage de ne pas faire apparaître de contours.

L'éponge peut s'utiliser à la main ou montée sur un rouleau.

5

Autres effets

Vous pourrez tenter de faire des effets avec d'autres ustensiles :

  • un chiffon non pelucheux, les effets obtenus dépendront de la manière dont vous le plierez et de sa matière ;
  • un gant à peindre, aux possibilités d'effets très étendues et qui permet d'avoir un contact direct de la main avec le support ;
  • avec un sac plastique. Utiliser uniquement sur l'envers pour les sacs avec impression. Sans cela vous risquez de voir apparaître des traces d'encre. Ce sac roulé, étiré, chiffonné vous fournira de nombreux effets aléatoires ;
  • en utilisant une combinaison d'effets, donc d'outils. Tous ceux cités ci-dessus plus d'autres à inventer suivant vos humeurs et les outils potentiels à portée de votre main ;
  • avec des pochoirs, vous pourrez reproduire des motifs prédéfinis à volonté.

Une fois l'effet désiré obtenu, si vous voulez le conserver, pensez à le vernir avec un vernis incolore. Ce vernis le protégera surtout sur les zones fragiles, boiseries, portes, encadrements…


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr