Apprendre à déguster un vin

Astuces de dégustation du vin
Astuces de dégustation du vin
Les oenologues ont mis au point différents gestes et critères pour évaluer la qualité d'un vin. Il vous faudra aiguiser vos différents sens afin de parvenir vous-même à déterminer s'il s'agit d'un bon vin ou non.


Le verre

Le vin doit être servi dans un verre à vin, plutôt un verre à pied, de forme tulipe. Une grande taille permettra au vin de mieux s'aérer.

Ne tenez jamais le verre par le calice. Vous allez réchauffer le vin. Tenez-le toujours par le pied ou par la jambe.

La vue

En observant le vin dans son verre, vous allez pouvoir analyser sa couleur ou sa robe.

Afin de bien observer, il est déconseillé de mettre votre verre en hauteur. Au contraire, gardez-le à votre hauteur et inclinez-le légèrement vers l'avant à un angle de 45 degrés.

De préférence, l'observation doit se faire sur un fond blanc, le plus neutre qui existe.

Voici les différentes analyses possibles :

  • le vin est clair : c'est un vin léger ;
  • le vin est sombre : c'est un vin dense et tannique ;
  • le vin (rouge) est violacé : c'est un vin plutôt jeune ;
  • le vin est orangé : le vin est vieux.

Vous pouvez également effectuer un léger mouvement de rotation afin d'observer les gouttes de vin sur les parois du verre. Cette méthode permet d'estimer le niveau d'alcool dans le vin. Plus il y aura de "larmes" plus le vin sera alcoolisé.

L'odorat

Avec de l'expérience, il est possible de détecter un défaut du vin rien qu'à son odeur, notamment lorsque le vin est bouchonné.

Si vous détecter cette forte odeur de liège ou de moisi, renvoyez le vin si vous êtes au restaurant ou bien changez de bouteille si vous êtes chez vous.

En revanche, si le parfum est agréable, faites tourner le vin dans le verre pendant quelques secondes afin que les odeurs s'évaporent. Approchez de nouveau votre nez, le parfum du vin doit être plus riche.

Le goût

Il est maintenant temps de porter le verre à vos lèvres.

Prenez une petite gorgée de vin dans votre bouche et faites-la tourner dans l'ensemble de votre bouche afin que le vin entre en contact avec votre palais, votre langue, vos gencives, vos joues…

Vous allez pouvoir estimer la texture du vin : soyeux, mordant, acide, séchant, sucré …

Lors d'une dégustation, juste avant de prendre une gorgée de vin, vous pouvez également aspirer un peu d'air du verre. Ainsi, vous aurez un aperçu des odeurs du vin plus que de la texture. On appelle cette méthode la rétro-olfaction.

Toujours lors d'une dégustation, il est conseillé de recracher le vin que vous goûtez et de ne pas l'avaler. Autrement, vous perdrez vos sens pour les autres vins que vous allez goûter.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".