Arbustes parfumés et fleuris en hiver

Daphne odora 'Marginata'
Daphne odora 'Marginata'
L’hiver n’est pas forcément une saison triste au jardin. Installé proche d’une fenêtre, un chèvrefeuille, un mahonia, un hamamélis, un viburnum ou un daphné, vous gratifiera de son fort parfum les journées ensoleillées. En voyant ces fleurs magnifiques éclore quand il fait froid et que le ciel est sombre, en attendant l’arrivée du gel, de la pluie ou la neige, nos sens s’éveillent et nous encouragent à sortir y voir de plus près.


Le daphné (Daphne odora)

L'un des meilleurs de tous les arbustes à fleurs parfumées.

Pour en profiter pleinement, plantez-le près de la maison. Sa petite taille permet de le cultiver aussi en pot sur une terrasse.

Il peut perdre ses feuilles si la température descend sous les -10°C mais ça ne nuit en rien à la floraison. Attention cependant : toutes les parties de la plante et les fruits sont toxiques, très acres.

Hauteur et étalement : 50 cm à 2 m.
Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : ordinaire, sans trop de calcaire, frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.

Le viorne d'hiver ou viburnum (Viburnum x bodnantense)

Un autre arbuste à feuilles caduques apprécié pour sa combinaison de couleur et le parfum.

Ses fleurs tubulaires, à parfum d'héliotrope, rose foncé, devenant blanches moucheté de rose, en corymbe, restent tout l'hiver sur le bois nu.

Hauteur : 2 à 3 m.
Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : ordinaire, frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.

L’hamamélis (Hamamelis x intermedia)

Hamamelis intermedia 'Pallida' © Thomson & Morgan
Hamamelis intermedia 'Pallida' © Thomson & Morgan

Autrement appelé "noisetier des sorcières" et décliné en multiples variétés aux fleurs de coloris chatoyants (jaune d’or, rouge profond, rose indien…), sa floraison prolifique se combine avec une forte odeur sucrée.

À l'automne, la couleur du feuillage vire au rouge, à l’orange et au jaune.

Hauteur et étalement : 1 à 2 m.
Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : léger, humifère, frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.

Le mahonia (Mahonia x media)

Un vrai feu d'artifice en plein hiver. Ses longs épis verticaux de fleurs sont vraiment impressionnants. Il sont formés de longues grappes très compactes de fleurs jaune pâle ou jaune vif, dressées puis étalées, celles-ci se superposant aux feuilles épineuses, très découpées et vert foncé. Ces fleurs embaument le miel.

Hauteur et étalement : 2 à 3 m.
Exposition : à mi-ombre ou à l‘ombre.
Sol : ordinaire, frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.

Le skimmia (Skimmia x confusa)

Skimmia x confusa
Skimmia x confusa

Précieux pour leurs baies rouge vif, les skimmias ont aussi de belles fleurs en boules odorantes, très décoratives sur fond de feuillage vert foncé et vernissé.

Hauteur et étalement : 1 à 1,5 m.
Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : ordinaire, humifère, pas trop sec à frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.

Sarcococca hookeriana 'Humilis'

Cet arbuste bas forme une touffe dense et persistante, couverte de fleurs blanches teintées de rose, très parfumées, suivies de fruits noirs, globuleux.

Hauteur : 60 cm.
Etalement : 1 m.
Exposition : à mi-ombre ou à l‘ombre.
Sol : léger, plutôt sec.
Rustique : jusqu'à -15°C.

Chimonanthus praecox

Une vraie star à la fois pour sa couleur et son parfum. Les clochettes jaune d'or pendant le long des branches créent un effet très lumineux tout au long de l’hiver. Blanches, elles sont jaune soufre, tachetées de pourpre ou de brun et embaument le miel.

Hauteur : 2 à 4 m.
Etalement : 2 m.
Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : léger, humifère, frais.
Rustique : jusqu'à environ -7°C.

Le forsythia (Forsythia x intermedia)

Ce célèbre arbuste caduc fleurit le long des rameaux en fin d'hiver, avant les feuilles.

Touffu, vigoureux, il se décline en différentes variétés jaune vif ou jaune d’or, de tailles différentes, de naines (50 cm de hauteur) à grand développement (2,50 m de hauteur).

Exposition : au soleil ou à mi-ombre.
Sol : ordinaire, pas trop sec à frais.
Rustique : jusqu'à -15°C.