L'art topiaire

L'art topiaire
L'art topiaire
L'art des réaliser des motifs avec des plantes fut développé par les jardiniers au XVIe siècle pour attendre son apogée au milieu de XVIIe siècle, dans les jardins "à la française". Créatif et élégant, ce type de jardin imitant la sculpture forme aujourd'hui les magnifiques parterres de nos châteaux, mais aussi de tous les jolis petits jardins...


Origine et description

Du latin topiaria, "paysage", cet art consiste à tailler les arbres et les arbustes en composant des figures décoratives, le plus souvent géométriques : boule, cube, cône, pyramide, spirale... Mais bien d'autres sculptures peuvent être créées selon les goûts de chacun : animaux sauvages ou domestiques, formes humaines ou mythologiques, formes "solides" (marches d'amphithéâtre, dômes d'édifices, etc...).

Standardisées ou libres, ces fantaisies végétales s'adaptent à tous les jardins, même de petite taille. Au printemps et en été, le mariage de ces sculptures vertes avec les différents coloris des fleurs offre un spectacle très réussi, notamment en bordure d'allée, au milieu des massifs, en alignement ou en désordre. Les petits arbres taillés ainsi conviennent idéalement en pots, en particulier sur les terrasses et balcons.

Les plantes à topiaire

Les espèces les plus adaptées à l'art topiaire sont des arbustes ou des arbres persistants à petites feuilles, de préférence à croissance lente. Parmi ces espèces, on trouve notamment :

  • le buis commun (Buxus sempervirens) : ce petit arbuste accepte les tailles les plus contraignantes. Grand classique en haie taillée et topiaire, il délimite les massifs et ponctue avec élégance les dessins de jardin ;
  • l'if commun (Taxus baccata), le cyprès d'Italie (Cupressus sempervirens) et le thuya géant (Thuja plicata 'Atrovirens') sont des arbres de forme presque conique qui se prêtent également très bien à la taille répétée ;
  • le chèvrefeuille arbustif (Lonicera nitida), à rameaux plus grêles, est très aisé à tailler en topiaire. Il convient bien aux débutants ;
  • le troène en spirale (Ligustrum jonandrum) est un des arbustes le plus convoités pour l'art topiaire. Il a un superbe feuillage vert foncé persistant à feuilles assez petites.

La méthode de taille

L'art topiaire demande du temps : le jardinier crée ces sculptures végétales au fur et à mesure que les branches se développent, sans exagérer.

Pour former complètement une sculpture à partir d'un plant de buis de 20 cm de hauteur, il faut compter environ 5 ans de taille, 2 à 3 fois par an.

La méthode est contraignante. Heureusement, ce problème peut être contourné. Les jardineries proposent des arbrisseaux en pots préalablement taillés et formés qui ne nécessitent ensuite qu'une simple taille d'entretien.

La taille nécessite des outils courts et aiguisés pour une excellente précision de coupe : cisaille ou taille-haie électrique.

Pour les grandes longueurs, des piquets et de cordeaux servent de guides. Pour les formes complexes, l'emploi de formes métalliques (gabarits, tuteurs) est impératif.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".