Assurance dépendance

L'assurance dépendance pour personnes âgées
L'assurance dépendance pour personnes âgées
Lorsque la dépendance d'une personne assurée est constatée médicalement, l'assurance dépendance garantit le versement d'une rente mensuelle. Elle existe sous deux formes différentes : les contrats de prévoyance et les contrats d'épargne.


Est-il nécessaire de prendre une assurance dépendance alors qu'il existe l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) ?

L'APA est bien sûr très utile. Cette allocation est accessible sans condition de ressources aux personnes âgées d'au moins 60 ans. Même si elle contribue en partie au maintien à domicile de son bénéficiaire, elle ne permet pas de faire face à toutes les dépenses liées à la perte d'autonomie.

En cas de dépendance totale, une famille peut dépenser (en moyenne) de 15 000 à 30 000 € supplémentaires par an, si elle ne bénéficie que de l'APA.

L'une des solutions pour limiter ce coût est de souscrire une assurance dépendance. Pour un versement mensuel qui varie de 10 à 30 €, elle vous peut vous garantir jusqu'à 2500 € par mois, en cas de dépendance totale. Cette rente mensuelle est destinée à financer soit une aide à domicile, soit un hébergement dans une résidence médicalisée.

Le coût d'une assurance dépendance dépend essentiellement de l'âge de la personne au moment de la souscription et du montant de la rente garantie. La majorité des contrats ne peuvent être souscrits après un certain âge (dès 75 ans le plus souvent).

A noter : un débat national, suivi d'une réforme de la dépendance sont attendus prochainement. Cette dernière devrait ainsi avoir un fort impact sur les assurances dépendance privées.

Les contrats de prévoyance

La personne âgée verse une cotisation mensuelle qui varie selon la rente désirée. Attention : si le cotisant ne devient jamais dépendant, la rente ne sera jamais attribuée. Les fonds versés sont alors perdus.

Ces contrats sont la plupart du temps souscrits à partir de 50 ans. Pratiquement tous les contrats offrent de surcroît des services d'assistance complémentaire.

Attention : certains contrats ne proposent pas de prendre en charge la dépendance partielle (difficulté de marcher par exemple). La perte d'autonomie assurée est généralement définie par un médecin qui utilise des outils d'évaluation différents de ceux qui servent à l'attribution de l'APA.

A noter : les rentes des contrats prévoyance ne sont pas imposables.

Les contrats d’épargne

Il existe désormais des contrats mixtes qui combinent assurance dépendance et assurance vie. Ces formules s'adressent à une clientèle plutôt aisée qui peut débloquer facilement une certaine somme d'argent.

L'épargne constituée se transforme alors en rente mensuelle. Pour pouvoir toucher une rente mensuelle de 1400 € mensuels, l'assuré doit disposer d'une épargne de 150 000 €.

Les rentes issues des contrats d'épargne sont imposables si le contrat n'a pas été souscrit dans le cadre d'un Plan d'épargne populaire (PEP).