Astuces jardinage : pour un beau jardin facilement

Les lilas sont ravissants dans un jardin
Les lilas sont ravissants dans un jardin
Le jardin demande bien sûr des travaux, mais il ne doit pas devenir une corvée tout au long de l’année ! Grâce à certains petits trucs faciles à réaliser, il est tout à fait possible d’avoir de belles plantes et de les laisser se débrouiller (presque) toutes seules.


Lutter contre les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes, pas très belles, captent aussi l’eau à leur profit au détriment des plantes d’ornement. Pour la plupart des espèces vivaces (liseron, chardon, renoncule rampante, rumex, ...), il n’existe pas d’autre solution que de les extirper à la main ou au bout du sarcloir, une opération à réaliser surtout au printemps et en été, par temps sec, pour empêcher les plantes de reconstituer leurs réserves avant l’hiver.

Vous pouvez aussi installer des paillages dans vos massifs : écorces de pin, cacao, paillettes de lin ou de chanvre mais aussi graviers, ardoises et pouzzolane (roche volcanique) sont à la fois décoratifs et très efficaces contre la repousse des mauvaises herbes.

Plantes sans entretien

Plus le jardin est "autonome", une fois les plantations effectuées, moins il nécessite d’entretien.

Le choix de plantes sans souci d’entretien ne devrait pas être difficile. La plupart des arbres à grand développement comme les conifères, chênes, tilleuls, saules, cerisiers…, mais aussi les arbustes à fleurs comme les lilas, weigelias, rosiers rustiques, choisyas, ainsi que les persistants comme les buis et les éléagnus, sont très décoratifs et ne souffrent que rarement de la sécheresse.

Plantes résistantes aux maladies

Aubépine
Aubépine

Plutôt que de traiter constamment vos arbres fruitiers, arbustes, fleurs et légumes, choisissez des plantes naturellement résistantes aux maladies. De nombreuses espèces et variétés proposées en jardinerie sont garanties comme telles, ce qui se vérifie le plus souvent.

Autre piste : diversifiez vos plantes au jardin, moyen simple et efficace pour lutter contre la propagation des maladies. Dans une haie, par exemple, plantez différentes variétés au lieu d’une.

Limiter l’arrosage

Pour cela, choisissez d’abord des plantes peu gourmandes en eau. Évitez d’arroser inutilement votre pelouse en été.

Utilisez un système d’arrosage automatique (aspersion ou goutte-à-goutte) : les kits du commerce sont simples d’installation et limitent les travaux.

Pour économiser les ressources, installez un récupérateur d’eau au bas de vos gouttières.

Potager sans traitement

Oeillets d'Inde
Oeillets d'Inde

Au potager, pratiquez systématiquement la rotation des cultures, vous vous éviterez bien des soucis. Il s’agit simplement d’alterner les cultures chaque année pour ne pas "fixer" au sol les germes spécifiques d’une même plante qu’il serait très difficile ensuite d’éradiquer.

Aidez les légumes les plus fragiles en plantant à leur côté des auxiliaires. Par exemple, au pied des tomates, semez des carottes, et entre les rangs semez des laitues ou des radis.

Certaines associations de plantes répulsives sont également bénéfiques comme la tomate et le basilic ou l’œillet d’Inde : le basilic éloigne les pucerons et l’œillet d’Inde limite la propagation du mildiou. Essayez aussi le chou et la menthe : la menthe éloigne la mouche du chou.

Garder une pelouse verte l’été

Plutôt que d’arroser à perte, mieux vaut tondre pas trop à ras. En laissant une bonne épaisseur, le gazon gardera naturellement d’humidité au sol et ne prendra pas cette teinte jaune.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".