Soleil à la neige : attention aux yeux au ski

Protéger ses yeux au ski
Protéger ses yeux au ski
En altitude, avec la réverbération de la neige, la cornée est plus que jamais exposée aux effets nocifs des rayons UV. Pourtant, si porter des lunettes de soleil en été est un réflexe, on oublie encore trop souvent de protéger ses yeux sur les pistes enneigées.


La cornée peut s'abîmer en quelques minutes

Le rayonnement solaire est extrêmement important à la montagne. La neige réfléchit près de 85% des rayons UV, contre seulement 20% pour le sable et 5 à 10% pour l'eau. Sans compter que la proportion d'ultra-violets augmente de 10% par mille mètres d'altitude.

Conséquence : en l'absence de protection solaire adaptée, l'épithélium, la couche protectrice de la cornée, s'altère très rapidement.
Quelques minutes en plein soleil peuvent suffire.

Des symptômes proches d’une conjonctivite

Les premiers signes de l'inflammation, les spécialistes parlent d'ophtalmie des neiges, ne se manifestent le plus souvent que 4 à 6 heures après l'exposition.

On ne pense alors pas toujours à faire le lien entre une overdose d'UV et cette impression gênante d'avoir un grain de sable coincé sous la paupière, cette rougeur, ce larmoiement.
Des signes proches de ceux d'une conjonctivite qui peuvent s'accompagner d'une douleur d'intensité variable, proportionnelle au degré de la brûlure, la cornée étant richement innervée.

Repos dans le noir pendant 48h

Si tous ces symptômes disparaissent généralement au bout de 48h sans laisser de séquelle, cette brûlure superficielle de la surface oculaire n'en contraint pas moins ses victimes à rester dans le noir pendant ce laps de temps.

L'obscurité reste en effet le meilleur des remèdes pour laisser la cornée bien cicatriser.

Pour favoriser la guérison, vous pouvez également demander à votre pharmacien un traitement local à base de vitamine B. Disponibles sous forme de gel ou de collyre, ces produits sont délivrés sans ordonnance.
Toutefois, nous vous recommandons de consulter un médecin si vous avez le moindre doute, en particulier si les douleurs persistent au-delà de 24h.

Attention : si vous portez habituellement des lentilles de contact, vous devrez également vous abstenir de les porter pendant 4 à 5 jours. C'est le temps nécessaire à la bonne cicatrisation de la cornée.

N'hésitez pas à consulter nos fiches sur le ski.

Bien choisir vos lunettes :

  • optez pour un modèle classé catégorie IV, les verres filtreront entre 92% et 97% de la luminosité. Mais rappelez-vous que l'Indice de filtration S4 est interdit pour la conduite automobile ;
  • préférez les formes très couvrantes qui montent jusqu'aux sourcils et couvrent toute la largeur du visage. Assurez-vous qu'elles offrent une bonne protection latérale ;
  • choisissez des verres dits polarisants, afin de supprimer la réverbération et donc l'éblouissement ;
  • sachez que les verres bruns apportent un meilleur confort de vue, même s'ils ne restituent pas aussi bien les couleurs que les verres gris. Les verres jaunes sont eux tout indiqués en cas de brouillard ou de "jour blanc" car ils ont la particularité d'augmenter les contrastes.