Avoir recours à une aide-ménagère pour personnes âgées

Avoir recours à une aide-ménagère pour personnes âgées
Avoir recours à une aide-ménagère pour personnes âgées
Sous certaines conditions, il est possible de recevoir une aide financière pour bénéficier d'une aide-ménagère à domicile. On vous dit ici en quoi consistent les services d'une aide-ménagère et comment obtenir un financement.


Qui peut demander une aide-ménagère ?

Pour être recevable, la demande doit émaner d'une personne :

  • âgée de plus de 65 ans (ou de plus de 60 ans en cas d'incapacité de travail) ;
  • résidant à son domicile (ou chez un accueillant familial ou dans un foyer logement) ;
  • dont l'état de santé rend difficile ou impossible l'exécution des tâches domestiques ;
  • non-récipiendaire de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie).

Quels services une aide-ménagère dispense-t-elle ?

L'aide-ménagère est une personne aux capacités reconnues dans le domaine de la prise en charge des travaux domestiques. Elle se déplace à votre domicile à la fréquence que vous souhaitez pour y réaliser les tâches suivantes :

  • soins d'hygiène rudimentaire ;
  • entretien du foyer (ménage, repassage, vaisselle, etc.) ;
  • courses alimentaires ;
  • préparation des repas ;
  • écoute et assistance.

À combien se monte l'aide financière ?

Le montant de l'aide financière dépend des ressources de la personne âgée. Si celle-ci dispose d'une certaine aisance matérielle, la prise en charge ne sera pas totale et une participation financière lui sera demandée.

Pour connaître les barèmes de prise en charge, il convient de vous renseigner auprès de l'organisme dont vous dépendez (conseil général ou caisse de retraite, selon votre situation de fortune). À titre d'exemple, la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) prend à sa charge 90 % des frais d'aide-ménagère à domicile si le bénéficiaire perçoit moins de 836 euros par mois.À qui demander l'aide financière ?

L'aide financière pour recourir aux services d'une aide-ménagère est attribuée par deux organismes différents, en fonction de la situation financière de la personne âgée :

  • le Conseil général, si vos ressources mensuelles n'excèdent pas 787,27 euros (seul) ou 1 222,27 euros (à deux). La demande doit alors être adressée au Centre communal d'action sociale de votre département (CCAS), ou à la mairie de votre domicile ;
  • votre caisse de retraite, si vos ressources dépassent ces plafonds. Vous devez formuler la demande directement auprès de ses services.

Un dossier devra être complété et des pièces justificatives fournies, au nombre desquelles un certificat médical et des justificatifs de ressources (avis d'imposition sur le revenu, avis de taxe foncière, etc.).

Les professionnels à votre service :

  • Conseils généraux
  • Centres communaux d'action sociale (CCAS)
  • Mairies
  • Caisses de retraite
  • Mutuelles