Chewing-gum : bien plus qu'une simple friandise

Les bienfaits du chewing-gum
Les bienfaits du chewing-gum
Les effets bénéfiques du chewing-gum sans sucre sur notre santé bucco-dentaire, en complément du brossage, font maintenant l'unanimité auprès des dentistes. Mais cette friandise a bien d'autres atouts.


Mastiquer un chewing-gum permet de limiter les apports caloriques

Les scientifiques ont longtemps pensé que la simple expérience sensorielle offerte par la mastication pourrait être suffisante pour favoriser la sensation de satiété et donc la réduction de l'apport énergétique global. Une étude réalisée en 2007 par deux scientifiques écossaises est venue confirmer cette idée. Sans compter que ces friandises, à condition d'être sans sucre, compensent avantageusement les grignotages sucrés.

Mastiquer aide à résister à l’envie de cigarette

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte quand on veut en finir avec le tabac. La dépendance à la nicotine, qui doit être évaluée avec un pharmacien ou un médecin, et peut-être traitée grâce à des substituts nicotiniques. Mais aussi la dépendance gestuelle. C'est là que le chewing-gum entre en jeu. En porter un à la bouche quand l'envie de cigarette se fait sentir est d'une aide précieuse dans le cadre d'un sevrage. Mais attention à ne pas devenir accro ! Car absorbés à hautes doses, les édulcorants contenus dans les chewing-gums sans sucre peuvent favoriser les troubles intestinaux.

Mastiquer débouche les oreilles en avion

Au décollage et à l'atterrissage, les oreilles vivent parfois un véritable enfer. Pour lutter contre les conséquences fâcheuses des variations de pression, il suffit tout simplement de prendre un chewing-gum. Vous produirez davantage de salive, ce qui vous obligera à déglutir plus fréquemment et rééquilibrera la pression entre vos deux oreilles.

Mastiquer un chewing-gum diminue le stress

Et cette découverte n'a rien de nouveau ! En 1939 déjà, le Dr Harry Levi Hollingworth, psychologue diplômé de l'université de Columbia à New York (États-Unis), avait pu observer que le chewing-gum relaxait les gens au travail. Plus récemment, des recherches ont démontré que la stimulation sensorielle du goût et de l'odorat lors de la mastication agissait sur certaines régions du cerveau en relation avec la gestion du stress.