Plantation, culture et récolte des blettes

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
culture blette

Cultiver des blettes

Appelée aussi blette ou poirée, ce légume bien de chez nous comprend deux types de variétés bien distincts : à feuilles (à couper) ou à côtes (à cardes). Essayez-les toutes les deux au jardin, vous vous régalerez.


Généralités sur les blettes

La blette ou poirée (Beta vulgaris, subsp. cicla) est, comme la betterave (Beta vulgaris, subsp. vulgaris), une sous-espèce de la famille des Chénopodiacées.

On distingue deux variétés :

  • les variétés à feuilles : à feuilles larges, épaisses et abondantes, se récoltent et se consomment comme les épinards au fur et à mesure de la pousse. Quelques espèces : 'Verte à couper' ou 'Blonde de Trieste' ;
  • les variétés à cardes : elles sont cultivées pour leurs cardes ou "côtes" (le pétiole) qui sont très charnues et que l’on cuisine en général en gratin. Quelques espèces : 'Blonde à carde blanche' et 'Verte à carde blanche'.

Conseils de culture

Les bettes poussent sans donner de tracas au jardinier et sont un mets de choix. Ne vous en privez pas ! Certaines variétés hâtives peuvent être récoltées dès le mois de juin, les autres en fonction de la date du semis : de juillet à l'automne.

Sol
Comme la betterave, la poirée demande un sol frais et profond, bien ameubli et bien fumé, de préférence argilo-calcaire, de pH neutre.

Exposition
Cette plante gélive, de rusticité moyenne, aime être plantée au soleil ou à mi-ombre.

Semis
Il est réalisé en pleine terre en avril-mai jusqu’à début juin, à raison de 4 à 5 g par mètre carré (1 gramme compte environ 60 graines), en lignes espacées de 40 cm. Éclaircissez tous les 40 cm. Vous pouvez également semer sur place en poquets de 3 ou 4 graines, espacés de 40 cm en tous sens. Lorsque les bettes atteignent une dizaine de cm de hauteur, éclaircissez en ne laissant qu'une bette par poquet. La hauteur maximale des bettes atteint 50 cm.

Récolte et entretien des bettes

La récolte peut commencer 2 mois après le semis : de la mi-juillet à la mi-novembre. Pour les variétés à cardes, on prélève les cardes au fur et à mesure dès qu'elles sont suffisamment développées. Pour les variétés à couper, on coupe toute la plante qui reforme de nouvelles feuilles par la suite.

Pour l’entretien, arrosez fréquemment pendant l’été, car cette potagère craint la sécheresse. Traitez contre les maladies, les mêmes que celles de la betterave : pucerons, noctuelles, mildiou, rouille, surtout lorsque la plante est encore jeune. Utilisez des produits avec la mention "autorisé dans les jardins".

A l’entrée de l’hiver, buttez les pieds, couvrez de paille pendant les gros froids.

Attention aux limaces ! Pour vous en prémunir, utilisez des protections physiques ("barrières" de verre pilé) ou de la bière mais pas de traitement chimique, dangereux pour la micro-faune locale.

Une plante ornementale

Cette plante est de plus en plus cultivée comme plante ornementale, pour les contrastes de coloris de ses pétioles jaunes, orangés, rouge vermillon ou vert anis selon les variétés.

Même si ces bettes décoratives n'ont pas les qualités gustatives des autres bettes, elles peuvent néanmoins être consommées.

En France, la poirée ne devint populaire qu'au Moyen Age. Charlemagne la faisait cultiver dans son jardin et, dit-on, la consommait presque à chaque repas. Au XVIIe siècle, elle abondait sur les marchés parisiens. Aujourd'hui elle est encore très cultivée en raison du peu de soins qu'elle demande et de sa productivité.



En cuisine, les côtes s’accommodent de plusieurs manières : à la vapeur avec un filet de citron, frites ou en gratin, en sauce (Mornay, hollandaise) ou recouvertes de fromage râpé…


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr