Bouturage des plantes d'intérieur

Bouturer des plantes d'intérieur : bouturage de bégonia
Bouturer des plantes d'intérieur : bouturage de bégonia
De nombreuses plantes d'intérieur, souvent cultivées en pots à l'extérieur durant l'été, peuvent être multipliées par différentes techniques de bouturage. Celles-ci sont assez simples et souvent pratiquées avec succès. Essayez !


Bouturage de jeunes tiges

Les géraniums, lantanas, coléus, fuchsias, hibiscus mais aussi les bougainvillées ou lauriers roses, peuvent être facilement propagés par bouturage de leurs pousses terminales.

À la fin de l'été ou au début du printemps, prélevez les jeunes pousses tendres situées à l'extrémité des tiges et qui ne portent pas de fleurs. Les boutures, de 10 à 15 cm de longueur, doivent être coupées à l'aide d'un cutter propre directement sous un noeud.
Ôtez les feuilles dans la partie inférieure de la tige, puis plantez les boutures dans du terreau mélangé à de la tourbe et du sable.

Placez le contenant (godet ou caissette) sur le rebord d'une fenêtre et arrosez bien jusqu'à la formation des racines. Recouvrez d'un plastique transparent pour conserver une humidité constante. Aérez les parois tous les jours pour éviter la condensation.
Lorsque la bouture est bien enracinée, installez-la dans un pot et donnez-lui les mêmes soins que pour la plante-mère.

Bouturage de tiges de plantes succulentes

Les plantes succulentes, telles que les sédums, kalanchoés ou échévérias peuvent être très facilement propagées par bouturage de leurs pousses terminales.

Au début du printemps, prélevez les jeunes pousses situées à l'extrémité des tiges et faites-les sécher quelques jours au sec. Puis insérez vos boutures dans un mélange de terreau à 30 % et de sable à 70 %. Arrosez modérément. La repousse est rapide.

Bouturage de feuilles

Bouturage de feuilles de bégonias à feuillage décoratif
Bouturage de feuilles de bégonias à feuillage décoratif

Des plantes comme les bégonias à feuillage décoratif (Begonia x rex-cultorum, B. x tuberhybrida, B. x erythrophylla, B. bowerae...), le saintpaulia, le streptocarpus et le sansévière peuvent être bouturées en utilisant une feuille avec son pétiole (ou un tronçon de feuilles). L'enracinement se fait dans de la vermiculite ou de la perlite.

Il est aussi possible d'inciser les nervures des feuilles qui sont ensuite placées à plat sur de la mousse de tourbe humide et maintenue par des cailloux. Les endroits incisés donnent rapidement naissance à des racines.

Bouturage des grandes plantes d'intérieur

Les philodendrons, ficus, dieffenbachias, dracénas et yuccas, qui sont des plantes vigoureuses à longes tiges, peuvent être bouturées en coupant l'extrémité des tiges puis en les recoupant en sections de 7 cm de longueur.

Leur enracinement se fait en plantant horizontalement ces portions dans un mélange de terreau et de tourbe et de sable après les avoir incisées sur la partie supérieure.

Bouturage de l'ananas

Ce délicieux fruit exotique peut être bouturé, après l'avoir dégusté, à partir de sa rosette de feuilles. Placez le trognon dans du terreau mélangé à de la tourbe et du sable sans enterrer trop profondément la base des feuilles. Entourez le contenant et les feuilles d'un plastique pour maintenir l'humidité. L'enracinement prend quelques mois.