Bricothèque : la solution pour emprunter des outils

Panneau porte-outils
Panneau porte-outils
Sur le principe du prêt de bibliothèque, la bricothèque permet d’emprunter gratuitement des outils afin d’effectuer de petits travaux à son domicile. Une aubaine pour les bricoleurs du dimanche !


Bricothèque : une solution économique et écologique

Développée en France par l’intermédiaire des régies de quartier, les bricothèques ont été créées dans le but de renforcer les liens sociaux des plus démunis. Il en existe actuellement une vingtaine en France.

Le système de prêt fonctionne de la même façon que celui des bibliothèques et des médiathèques : les outils sont prêtés pour 3 ou 4 jours contre une adhésion annuelle de quelques euros (environ 5 euros par an), la présentation d’une pièce d’identité et d’un chèque de caution pour chaque emprunt.

Par ailleurs, les bricothèques offrent une alternative intéressante à la fabrication, coûteuse et polluante, des outils de bricolage.

Du matériel de bricolage en bon état

Perceuse, perforateur, visseuse, ponceuse, scie sauteuse ou circulaire, décolleuse, pistolets à colle, matériel pour tapisser… Les outils prêtés sont entretenus régulièrement, et ceux endommagés sont remplacés.

Le choix du matériel correspond aux besoins les plus courants. Néanmoins si un nouvel outil fait l’objet de demandes, il peut être acheté par la régie et s’ajouter à la liste de base.

Sur place, des conseils vous sont dispensés pour bien utiliser les outils. Des vidéos de démonstrations sont également mises en ligne pour aider les plus novices (taper "bricolage" sur le site Dailymotion).

Bricothèque : un lieu d'apprentissage et de contact

Autour du bricolage et de l’aménagement, des animations sont organisées ponctuellement dans le but de créer du lien social. Ces ateliers sont gratuits et animés par des bénévoles experts en bricolage.

Echanges, conseils, maniements d’outils et présentations de nouvelles techniques y sont proposés. C’est l’endroit idéal pour apprendre et se faire des relations.

En savoir plus sur les régies de quartier, consultez le site du Comité National de Liaison des Régies de Quartier.