Bronchiolite : comment la déceler, qui alerter ?

Détecter une bronchiolite
Détecter une bronchiolite
La bronchiolite est une maladie qui touche chaque hiver 30 % des nourrissons. Elle est due à un virus répandu et très contagieux : le Virus Respiratoire Syncytial Humain (VRS) qui atteint les bronchioles.


Prévenir la bronchiolite

Pour limiter la contagion de la bronchiolite :

  • lavez-vous les mains au savon et à l'eau chaude avant chaque contact avec votre enfant ;
  • n'exposez pas vos enfants au tabagisme passif ;
  • portez un masque avant d'approcher votre enfant si vous êtes enrhumé ;
  • évitez d'emmener votre enfant dans des lieux publics où il pourrait être en contact avec des personnes enrhumées ;
  • aérez correctement la chambre de votre enfant et maintenez-la à une température de 19°C.

Causes de la bronchiolite

Le virus se transmet par :

  • la salive ;
  • la toux ;
  • les éternuements ;
  • le matériel souillé par ceux-ci ;
  • les mains.

Attention, le rhume de l’adulte peut entraîner la bronchiolite du nourrisson.

Symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite débute souvent par un simple rhume ou une rhinopharyngite.

Progressivement une toux sèche apparaît, puis une gêne respiratoire avec respiration rapide et sifflante.

L'enfant peut avoir des difficultés à s'alimenter.

Premiers gestes utiles

Si votre enfant présente les symptômes d'une bronchiolite, prenez rendez-vous avec son pédiatre. Cette maladie est souvent bénigne, mais elle peut être grave chez les enfants de moins de 3 mois.

Quelques premiers gestes utiles :

  • désencombrez régulièrement le nez du bébé avec du sérum physiologique ;
  • faites-lui boire de l'eau ;
  • couchez votre enfant sur le dos et placez un coussin sous le matelas au niveau de sa tête pour le surélever ;
  • n'exposez pas votre enfant au tabagisme passif qui aggrave la maladie et favorise les rechutes ;
  • aérez correctement sa chambre.

Traitement médical de la bronchiolite

Le pédiatre pourra prescrire :

  • des médicaments contre la fièvre et la douleur ;
  • des séances de kinésithérapie pour désobstruer le nez et les voies respiratoires.

Attention ! La bronchiolite du nourrisson étant d'origine virale, tout traitement antibiotique est inutile.

La bronchiolite du nourrisson dure en moyenne de 5 à 10 jours et une légère toux peut persister pendant 2 à 3 semaines.