Cachalot, une machine bien huilée

Cachalot adulte © Mélodie
Cachalot adulte © Mélodie
Son apparence massive, sa tête gigantesque, ses plongées dans les profondeurs abyssales, sa réputation de se retourner contre les bateaux qui l'attaquent, en font un cétacé pas comme les autres, pas de ceux que l'on met en bassin. Et plus on apprend sur cet animal, plus il fascine.


Comment reconnaître le cachalot ?

Le cachalot se reconnaît immédiatement à son melon démesuré et sa longue mâchoire inférieure, fine mais très fortement dentée.

La tête représente 35 % de la longueur totale du corps et son melon contient le précieux ambre blanc recherché par les baleiniers, à ne pas confondre avec l'ambre gris qui se forme dans les intestins de ce même animal et que l'on retrouve flottant sur la mer ou rejeté sur la côte par les marées. (Ne pas confondre non plus avec l'ambre jaune qui est une résine d'origine végétale).

Outre son énorme tête, le cachalot se distingue par la présence d'une mâchoire inférieure à la dentition impressionnante. Bien que leur nombre soit assez restreint, 28 au maximum, les dents coniques des cachalots étonnent par leur taille.

Dent gravée de cachalot (longueur de 15 à 20 cm)
Dent gravée de cachalot (longueur de 15 à 20 cm)

Le cachalot possède un évent en forme de "S", placé légèrement à gauche sur le sommet de la tête.

On notera la queue triangulaire, que l'animal sort très largement de l'eau avant de plonger.
Le cachalot ne présente pas d'aileron dorsal, mais il montre une série de bosses très caractéristiques sur le dernier tiers du corps.

Il est en général grisâtre, mais les spécimens albinos n'existent pas seulement dans Moby Dick, on en a réellement observé.

Cette espèce présente un fort dimorphisme sexuel, le melon des cachalots mâles étant nettement plus gros que celui des femelles.

Taille et poids
Ce sont les mâles qui atteignent la plus grande taille, le record mesuré étant de 20,5 mètres alors que la plus grande femelle connue mesurait 13 mètres. Un mâle de cette taille peut peser plus de 50 tonnes. Son melon peut contenir jusqu'à 4 tonnes d'ambre blanc, utilisé comme lubrifiant ou pour fabriquer des bougies.
La croissance du mâle n'est terminée qu'à l'âge de 50 ans.

Longévité
70 ans, au moins...

Le cachalot et ses cousins
Le cachalot (Physeter macrocephalus) fait partie des cétacés à dents, les odontocètes, par opposition aux baleines à fanons, les Mysticètes. Il est donc plus étroitement apparenté aux autres cétacés à dents, par exemple les dauphins ou les marsouins, qu'aux baleines au sens strict, et ce malgré sa grande taille qui incite à la comparaison avec les baleines.

Cependant, au sein des odontocètes, le cachalot est classé dans une famille à part, les Physétéridés. Si le cachalot est de loin l'espèce la plus célèbre de sa famille, on n'oubliera pas les deux espèces du genre Kogia qui ressemblent à des cachalots miniatures et sont appelés cachalots-pygmées et cachalots-nains. Certains auteurs élèvent le genre Kogia au rang de famille mais l'étroite parenté et la ressemblance avec le cachalot ne justifie pas cette séparation.

Bélouga
Bélouga

Rappelons que les Odontocètes contiennent 9 familles de cétacés à dents :

  • les Physétéridés (la famille du cachalot) ;
  • les Platanistidés ;
  • les Lipotidés ;
  • les Pontoporidés ;
  • les Iniidés (les dauphins d'eau douce) ;
  • les Ziphiidés (les baleines à bec) ;
  • les Monodontidés (le narval et le bélouga) ;
  • les Phocoenidés (les marsouins) ;
  • les Delphinides (les dauphins).

Ne pas confondre un bélouga qui est toujours blanc avec les Kogia cachalots pygmée et nain qui eux sont de couleurs grises

Quelques particularités des cachalots
La cage thoracique est flexible pour s'adapter aux variations de taille des poumons dues aux terribles pressions lors de la plongée.
Le cachalot a un fort taux de globules rouges pour fixer un maximum d'oxygène.
En fin d'apnée, l'organisme dirige automatiquement la circulation sanguine vers les organes les plus importants, comme le cerveau.

Le cerveau des cachalots est le plus gros de tous les animaux, il pèse jusqu'à 8 kilos. Notons qu'en comparaison du poids du corps, le cerveau des dauphins et des primates reste proportionnellement plus grand.

Comme les autres Odontocètes, le cachalot est capable d'utiliser l'écholocation. Il envoie des sons de hautes fréquences appelés "clicks", produits par une structure osseuse de la tête. Le melon participe à la formation et à la focalisation du son, tandis que les échos sont reçus d'abord par la mâchoire inférieure avant d'être transmis à l'oreille interne, via un canal. Le click produit par le cachalot est le son le plus puissant du règne animal, 230 décibels, plus de dix fois la détonation d'une carabine.
On pense que le melon facilite également la plongée en changeant sa densité. Le cachalot peut envoyer de l'eau froide à la substance gélatineuse contenue dans le melon, entrainant une solidification de cette dernière.
Bref, le cachalot est une machine parfaitement huilée, un vrai prodige de la nature.

Ethologie du cachalot

Timbre de la République des Seychelles, illustrant un combat entre un cachalot et un poulpe géant
Timbre de la République des Seychelles, illustrant un combat entre un cachalot et un poulpe géant

Alimentation
Les cachalots se nourrissent principalement de poissons et de céphalopodes qu'ils capturent lors de plongée pouvant atteindre la profondeur record de 2 500 m.
Les combats entre cachalots et calmars géants ne sont pas une légende, mais on note un avantage systématique du cachalot sur ces céphalopodes, comme l'attestent les nombreux becs de calmars géants retrouvés dans leurs contenus stomacaux.

Ce sont les concrétions ainsi formées autour des parties peu digérables qui se nomment ambre gris. On les trouve dans les intestins de cachalots et ils servent comme fixateur en parfumerie.

Le cachalot consomme également des poissons abyssaux, et n'a pas peur d'attaquer des requins. Entre deux remontées, il marque une pause à la surface de l'eau où il peut prendre plusieurs dizaines d'inspirations avant d'entamer une nouvelle descente.
Sa faculté à capturer des proies dans l'obscurité des abysses est une preuve de l'efficacité de son système d'écholocation.

Une dernière inspiration avant d’aller chasser dans les abysses
Une dernière inspiration avant d’aller chasser dans les abysses

Les cachalots seraient capables de consommer 3 % de leur poids par jour, c'est-à-dire 100 millions de tonnes d'animaux consommés par tous les cachalots du monde par an. Si cette estimation presque incroyable était vraie, cela voudrait dire que les cachalots consommeraient un tonnage plus important que l'espèce humaine. Cela reste une estimation.

Activité
Ses moeurs sont assez énigmatiques, en raison de l'impossibilité de le suivre dans les grands fonds où il trouve sa nourriture.
C'est un champion de la plongée, certaines descentes vers les abysses ont été mesurées à 2 500 mètres pour une apnée de 2 heures. Certains spécimens se sont même emmêlés dans des lignes téléphoniques transatlantiques.
La plongée normale dure une demi-heure pour une profondeur d'environ 500 mètres. Entre chaque plongée, le cachalot reprend son souffle pendant une dizaine de minutes.
Les cachalots sont grégaires.

La taille de leur groupe est le plus souvent d'une trentaine mais peut allait jusqu'à une centaine d'individus.
Les groupes ne contiennent que des représentants adultes d'un même sexe. Les jeunes mâles quittent les groupes de femelles quand ils ont atteint une quinzaine d'années, pour former de nouveaux groupes de jeunes mâles, de taille et d'âge similaires.
Par la suite, les mâles adultes deviendront de plus en plus solitaires, un vieux mâle se rencontrant presque toujours seul.

Cet animal fréquente les océans Arctique, Atlantique, Indien et Pacifique et même la Méditerranée.
Notons que les deux sexes se rencontrent dans les zones tropicales et tempérées, alors que les zones froides sont plutôt fréquentées par les mâles.

Un vieux mâle solitaire
Un vieux mâle solitaire

Reproduction
Les cachalots sont polygames, les combats entre mâles lors de la saison de reproduction peuvent être féroces et laisser des cicatrices énormes sur la peau des combattants.
Les femelles donnent naissance à un petit tous les 3 à 6 ans, ce dernier mettra une dizaine d'années avant de devenir totalement indépendant.
La période de gestation dure 14 à 16 mois. Le cachalot mesure déjà 4 mètres à la naissance et pèse 1 tonne. Les femelles se tiennent à l'écart des grands mâles, préférant former des groupes entre femelles, et se partageant la protection des petits.
Notons que les femelles sont matures à environ 10 ans, plus tôt que les mâles qui sont matures autour de 18 ans.

Carte d’identité du cachalot

Classe: Mammifères
Ordre : Cétacés
Famille : Physétéridés
Nom : Physeter macrocephalus


Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.