Caféine : à partir de quelle dose met-on sa santé en danger ?

Article mis à jour le 
Mieux vaut ne pas dépasser deux deux expressos par jour, ou quatre cafés quotidiens - iStockPhoto
Mieux vaut ne pas dépasser deux deux expressos par jour, ou quatre cafés quotidiens - iStockPhoto
La petite tasse de café du matin compte parmi les rituels incontournables, pour beaucoup. Rien ne vaut en effet un bon coup de fouet pour bien démarrer la journée. Cependant, à l'heure où la consommation quotidienne de café, de soda et d’autres boissons caféinées explose, les autorités s’inquiètent. Trop de café nuirait-il à la santé ?


Ne pas abuser des produits caféinés

La consommation individuelle de caféine est désormais une affaire internationale. Plusieurs pays de l’Union européenne ont demandé à l’Agence européenne de sécurité des aliments d’évaluer les risques engendrés par la consommation de produits caféinés. Voici les résultats.

Des risques plus importants pour les femmes enceintes et les ados

Les résultats de l’enquête soulignent que les personnes les plus sensibles aux effets nocifs des boissons caféinées sont les femmes enceintes, les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Ces derniers doivent donc nécessairement respecter une certaine limite, pour leur propre bien. Une femme enceinte doit se contenter de 200 mg de caféine par jour, soit l’équivalent d’un expresso. Quant aux enfants et aux adolescents qui consomment sodas et boissons énergisantes à longueur de journée, il leur est conseillé de s’en tenir à une boisson le matin et une autre éventuellement en fin de journée. Reste que le fait d’enchaîner produit caféiné sur produit caféiné est dangereux pour leur santé.

Quelle est la limite à ne pas dépasser ?

L’étude menée par l’Agence européenne de sécurité des aliments a permis de définir une limite à la consommation de caféine. Mis à part les individus précédemment cités qui ne doivent pas consommer plus de 200 mg/jour, les autres sont invitées à se limiter à 400 mg quotidiennement (soit deux expressos), avec une limite de 200 mg par tranche de deux heures.

Selon l’Agence, c’est la consommation de boisson énergisante qui nuit le plus à la santé. Néanmoins, il n’est pas ici question de s’interdire toute boisson caféinée, mais bien d’en limiter la consommation. En effet, un comité d’experts américains a déclaré en février dernier que la consommation modérée de caféine permettait de se protéger des maladies cardiaques, de l'Alzheimer, du Parkinson et même du diabète.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".