Capucines : faciles à cultiver

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les plantes grimpantes
culture capucine

La culture des capucines

La capucine possède de nombreuses vertus : c'est une fleur très belle, délicieuse à déguster et joue un rôle fort utile au potager. En effet, sa présence repousse les attaques des insectes nuisibles. A cultiver sans modération.


Culture des capucines

Les capucines (Tropaeolum), de la famille des Tropaéolacées, font partie des plus belles fleurs annuelles. Leurs tons rouges, jaunes, orangés sur fond de feuillage bien vert assurent de vrais feux d'artifices dans le jardin tout au long de l'été.

Il existe de nombreuses variétés, divisées en deux catégories, grimpantes pouvant atteindre 5 mètres (hybride de Lobb) et naines (Tom Pouce, Impératrice des Indes) atteignant parfois 40 cm.

Les capucines peuvent prospérer partout mais prévoyez de préférence un lieu adapté à la croissance de la plante : un talus, une bordure ou une jardinière pour les variétés naines, un support mural, une tonnelle ou un treillage pour les variétés grimpantes.

Les capucines se plaisent dans tout type de sol. Néanmoins, les meilleures conditions sont les sols sablonneux et une exposition ensoleillée. Si vous les faites pousser dans une zone abritée des vents froids, elles pourront même croître comme bisannuelles. Mais pour une utilisation culinaire et puisque les graines lèvent facilement, il est préférable de les cultiver sur une base annuelle, les jeunes plantes ont alors meilleur goût.

Semis et l’entretien

semis capucine
Le semis des capucines

Conseils d'entretien des capucines :

  • les capucines peuvent être cultivées à partir de semences au printemps (avril-mai). Les graines ont la même taille que des petits pois ;
  • dans une bonne terre de jardin fraîchement ameublie, enterrez-les en groupes de 3 à 4 graines (on dit "en poquets"), en respectant un écartement d'environ 40 cm entre chaque plant (30 cm pour les naines). Lors de la levée, ne gardez que la plus belle pousse ;
  • gardez le sol bien humide en l'arrosant copieusement jusqu'à ce que les capucines soient matures. Au stade adulte, n'arrosez plus qu'une fois par semaine ;
  • répandez une généreuse quantité de fumier bien décomposé ou du compost au pied des plants. Mais prenez garde à la croissance des grimpantes, qui peut atteindre 30 cm par semaine ;
  • d'autre part, si votre terre de jardin est trop riche, vous obtiendrez sans doute trop de feuilles au détriment des fleurs.

Multiplication des capucines

Dans les régions sans gel, les capucines se ressèment toutes seules et même, dans certains cas, se développent comme des plantes vivaces. Pour la culture suivante, récupérez les graines qui tombent à partir de juillet et faites-les sécher à la maison.

Où planter les capucines ?

Il est conseillé de planter des capucines au potager, en particulier près des choux, ou au verger, à côté des pommiers. Sa présence odorante contribue à lutter contre les pucerons ou les maladies des plantes.

Les capucines font également une excellente plante compagne des maïs, des tomates, et d'une façon générale de toutes les plantes du potager. Sa présence est utile également car elle attire les insectes pollinisateurs (papillons, abeilles) qui participent à la biodiversité des espèces végétales.

Récolte des capucines

La capucine est une plante comestible : les fleurs de capucine se croquent en salade ou comme décoration sur l'assiette. Le goût poivré des graines et des jeunes feuilles relève sauces et marinades.

Lors de la récolte, cueillez seulement les feuilles et les fleurs dont vous avez besoin. Et ramassez les graines seulement quand elles sont mûres.

La capucine est aussi connue comme étant un bon remède de grand-mère : les feuilles soignent les affections de la peau et soulagent les maux de gorge, rhumes et refroidissements.

Pour les semis à l'intérieur, utilisez un récipient d'une profondeur minimale de 8 cm. Plus il est profond, et moins la terre sèche.


Les petits pots en plastique (godets) sont parfaits pour la transplantation. Les gestes sont les mêmes que pour le semis en extérieur.


Les capucines se plaisent également en jardinière. Placées contre un mur ensoleillé garni d'un treillage, elles ne tarderont pas à le recouvrir d'une centaine de fleurs.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu