Causes et conséquences d'un traumatisme crânien

Par : Anne Sauger - Dernière modification : 29 décembre 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les examens médicaux
traumatisme cranien

Causes et conséquences d'un traumatisme crânien

Un traumatisme crânien est le plus souvent dû à un accident de voiture ou à une chute. Il peut entraîner de graves séquelles, que ce soit chez l’enfant ou l’adulte. Quelles sont les origines du traumatisme crânien ? Et quelles en sont ses conséquences ?


Définition du traumatisme crânien

On pourrait dire que n’importe quel coup reçu sur la tête d’un individu constitue un traumatisme crânien. Cependant, ce mot désigne plutôt un traumatisme suffisamment important et pouvant entraîner des lésions d’ordre cérébral et neurologique. Après un choc important, le tissu du cerveau qui se trouve sous les os du crâne peut être plus ou moins gravement touché.

Toute déformation ou tout hématome au niveau du choc permet de suspecter un traumatisme crânien.

Causes d'un traumatisme crânien

Une des premières origines du traumatisme crânien est l’accident de la route, qu'il soit en :

  • voiture ;
  • vélo ;
  • scooter ;
  • moto...

 

On retrouve également les chutes ou coups survenus lors d’accident de sport ou d’activités domestiques :

  • chute d’une échelle ;
  • d’un toit ;
  • d’un arbre ;
  • dans un escalier...

Enfin, il faut impérativement souligner et dénoncer une autre origine du traumatisme crânien : la violence physique.

Traumatisme crânien : les différents types

On considère qu’il y a trois grandes catégories de traumatismes crâniens :

  • Le traumatisme crânien léger : le choc quel qu’il soit n’entraîne ni fracture des os du crâne, ni perte de connaissance ;
  • Le traumatisme crânien moyen : l’individu perd connaissance pendant quelques minutes, avec ou non une fracture du crâne ;
  • Le traumatisme crânien sévère : il y a un coma d’emblée, tout de suite après le choc, avec ou non une fracture du crâne. Le coma peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois.

Quelles sont les séquelles éventuelles ?

Chaque cas est particulier. Les séquelles varient en fonction :

  • de la gravité du traumatisme crânien ;
  • de l’emplacement de la lésion ;
  • de l’âge et des antécédents de la personne.

Un diagnostic rapide et précis des lésions permettra une prise en charge adaptée, chirurgicale ou non.

Les principales séquelles auxquelles peut être confrontée la personne sont :

  • physiques : paralysie, troubles de l’élocution, troubles sensoriels... ;
  • cognitives : problèmes d'attention et/ou de concentration, de mémoire, troubles du langage... ;
  • psychologiques : dépression, agressivité, changement de comportement...

 


En cas de choc sur la tête, mieux vaut appeler les secours médicalisés afin d’assurer une prise en charge de la personne de manière rapide et spécifique, et prévenir toute complication. Parents, une petite prévention : n’oubliez pas le port du casque pour vos enfants et adolescents à vélo ou scooter, et pour vous aussi.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr