Chant prénatal

Exercices de respiration
Exercices de respiration
Le chant prénatal est une discipline basée sur l'émission de sons pendant la grossesse et l'accouchement. Rassurez-vous, inutile de savoir chanter pour la pratiquer. Et il ne s'agit pas non plus d'apprendre à chanter. Le chant sert un triple objectif : rendre votre grossesse sereine, faciliter votre accouchement et établir une relation avec l'enfant à naître.


Quand et où commencer ?

En émettant des sons, vous apprenez tout d'abord à respirer. En localisant les muscles et les organes sollicités par le chant, vous apprenez à mieux les contrôler. Et ceci, tout en créant un dialogue mélodieux avec votre bébé.

Les séances prennent tout leur sens au 5ème mois de grossesse - quand le foetus commence à entendre. Mais vous pouvez démarrer le chant prénatal avant si vous le souhaitez. Même si le foetus n'est pas encore en mesure de vous entendre, il est sensible aux vibrations. Les sons ont alors l'effet d'un "massage sonore" sur lui.

Les séances sont animées par des musiciennes ou des sages-femmes, formées au chant prénatal.
Si le chant prénatal est inclus dans vos cours de préparation à l'accouchement, vous n'aurez rien à payer. Si vous décidez d'en faire en complément de votre préparation classique, sachez que les séances ne seront pas remboursées par la Sécurité Sociale.

A savoir : si vous cherchez un atelier privé, vous pouvez consulter la liste émise par l'Association française de chant prénatal ou les contacter au 01 55 48 07 32.

Déroulement d'un atelier de chant prénatal

Les cours de chant prénatal se déroulent généralement comme ceci :

  • vous commencez par des étirements et des exercices de respiration ;
  • vous effectuez des vocalises (exercices de voix) ;
  • vous travaillez sur les sons graves et aigus ;
  • vous apprenez une chanson, souvent en rapport avec le stade de votre grossesse ;
  • vous partagez vos expériences sur la grossesse avec les autres participantes.


Vous pouvez ensuite facilement répéter ces exercices chez vous. Sachez également que les papas sont les bienvenus au cours ainsi que tout autre personne dont vous souhaitez vous faire accompagner.

Chant prénatal pendant l'accouchement

Le jour de l'accouchement, vous alternez sons graves et aigus en fonction des endroits du corps qui travaillent. Ils permettent déjà une mise à distance de la douleur, en transformant les cris en chant. Vous allez pouvoir les caler au rythme du travail.

Vous émettez les sons graves entre chaque contraction. Ils sollicitent le bas du corps et permettent de dilater le col de l'utérus. Ils libèrent également des endorphines, l'hormone anti-douleur par excellence.

Si le futur papa a suivi les cours avec vous, il peut prolonger les sons graves pendant les contractions. Car ces sons ont aussi des vertus relaxantes !

Vous réservez les sons aigus et puissants pour la poussée. Ils ont un effet dynamisant qui peut aider à trouver l'énergie nécessaire.