Chaudière murale : conseils pour bien choisir

Chaudière murale
Chaudière murale
Il existe deux types de chaudières : la chaudière au sol et la chaudière murale. Voici nos conseils pour bien choisir votre chaudière murale.


Qu'est-ce qu'une chaudière murale ?

Comme son nom l'indique, une chaudière murale se pose, non pas au sol mais au mur. Il existe plusieurs sortes de chaudières murales. Vous pouvez la choisir à gaz, à basse température, à condensation, à bois, à fioul ou encore mixte.

Avantages et inconvénients de la chaudière murale

Les avantages de la chaudière murale sont multiples. Premièrement, elle est moins volumineuse qu'une chaudière au sol. C'est pour cela que l'on voit souvent des chaudières murales dans des petits logements, comme des studios par exemple. De plus, parce qu'elle est accrochée au mur, elle n'encombre pas le sol et ne fait donc pas perdre d'espace. Elle peut ainsi être installée dans la salle de bain mais également dans la cuisine et même dans un placard.

Cependant, la chaudière murale ne peut pas avoir que des avantages. Ainsi, son principal inconvénient est sa puissance, inférieure à celle d'une chaudière au sol. C'est pour cela qu'on l'utilise plutôt pour chauffer des petites surfaces.

Coût d'une chaudière murale et entretien

Pour une chaudière de qualité, comptez entre 1 000 et 4 000 euros environ, installation non comprise.

L’entretien régulier d'une chaudière est capital. Il s'agit de vérifier son bon fonctionnement, de la nettoyer et de la régler. De même, une évaluation des polluants atmosphériques peut être effectuée. Sont concernées par l'entretien annuel obligatoire : les chaudières alimentées par des combustibles gazeux (liquides ou solides) et dont la puissance nominale se situe entre 4 et 400 kilowatts. Si vous louez votre logement, c'est à vous d'entreprendre les démarches pour que cet entretien annuel soit réalisé (sauf stipulation contraire dans le bail).

Installation d'une chaudière murale

Vous pensez pouvoir faire l'installation vous-même ? Nous vous conseillons toutefois de faire appel à un chauffagiste. Pour ce faire, il y a à votre disposition les réseaux régionaux ou nationaux. Il s'agit d'une seule et même entreprise possédant plusieurs antennes à travers l'Hexagone. Les chauffagistes sont alors salariés. D'autre part, il y a les chauffagistes indépendants. L'avantage ? Ils peuvent aussi bien s'occuper de la vente que de l'installation, du dépannage ou encore de l'entretien.