Choisir un crédit auto


Comment choisir un crédit pour sa voiture ?
Comment choisir un crédit pour sa voiture ?

Besoin d'acheter une nouvelle voiture ? Ne choisissez pas au hasard votre crédit auto. Trouver les taux et contrats les plus avantageux est difficile. Certaines étapes sont à suivre pour ne pas se tromper.



étape 1

Votre crédit doit correspondre à votre budget. Pour le vérifier, calculez votre capacité de remboursement : c'est le rapport entre vos charges et vos revenus.

Il vous permet d'évaluer ce que vous pouvez rembourser chaque mois, généralement 33 % du salaire net de l'emprunteur peut-être consacré aux crédits. Donc n'oubliez pas de prendre en compte vos autres crédits.

A noter : des sites internet proposent de calculer votre capacité de remboursement en ligne.

étape 2

Il existe différents crédits ; les comparer permet de savoir quel crédit voiture correspond à votre demande :

  • le crédit classique : le montant du prêt est fixé en fonction de votre apport personnel. Le contrat précise le taux, la durée, le montant des mensualités. En cas d'annulation de la vente, le crédit est annulé ;
  • le crédit ballon : durant le crédit auto, vous êtes locataire du véhicule. Les mensualités sont moins importantes qu'avec un crédit classique. Le contrat prévoit un kilométrage annuel à respecter. A la dernière échéance, vous pouvez acheter le véhicule moyennant une somme, le "ballon" ; vous pouvez aussi choisir de restituer la voiture.

A noter : le "ballon" est souvent élevé. Pour être propriétaire du véhicule, le crédit auto classique reste moins coûteux.

étape 3

Le concessionnaire vous propose souvent le crédit de la filiale financière du constructeur. Pensez à comparer l'offre de crédit auto avec celle des organismes de crédit et des banques.

Etudiez le TAEG (taux annuel effectif global), plutôt que le taux d'appel du crédit auto qui ne prend pas en compte tous les frais.

A noter : une assurance liée au crédit n'est pas obligatoire mais fortement recommandée.

Une fois le contrat signé, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours (depuis le 1er mai 2011, loi n°2010-737 du 1 juillet 2010, au lieu de 7 jours auparavant).