Choisir un crédit à taux fixe

Choisir un crédit à taux fixe
Choisir un crédit à taux fixe
Pour financer l'acquisition d'un bien immobilier, il est très fréquent d'avoir recours à un emprunt bancaire. Au moment de choisir un financement, il est nécessaire d'opter entre un prêt à taux fixe ou à taux variable. Voici quelques conseils, si vous choisissez un crédit à taux fixe.


Définition du crédit à taux fixe

Un crédit à taux fixe est un prêt dont les mensualités seront constantes sur toute la durée de l'emprunt. Le taux du crédit ne change jamais. L'emprunteur connaît, dès la souscription de l'emprunt, le coût total du prêt ainsi que le montant des mensualités à payer tout au long du crédit.

Points forts et les points faibles du crédit à taux fixe

Choisir un crédit à taux fixe est la solution la plus simple et la plus rassurante. En effet, tout est connu d'avance.
Ce choix offre les avantages suivants :

  • le taux du prêt reste inchangé : l'emprunteur a connaissance, dès le début du prêt, du montant qu'il va rembourser ;
  • en cas de hausse du taux d'intérêt postérieure à la souscription du prêt, aucune conséquence ne sera répercutée sur le crédit en cours
     

Faire le choix du crédit à taux fixe présente néanmoins certains inconvénients :

  • si le taux baisse, les mensualités resteront les mêmes : il est impossible de profiter de la baisse du loyer de l'argent sur les marchés ;
  • le choix du taux fixe est irrévocable : le passage à un crédit à taux variable est inenvisageable ;
  • en cas de solde du prêt avant son terme, des pénalités financières (indemnité de remboursement anticipé) équivalentes en moyenne à 3% du capital restant dû (dans la limite de 6 semestres d'intérêts) devront être réglées.

Etapes pour choisir un crédit à taux fixe

Vérifier sa capacité d'emprunt

Souscrire un prêt pour financer une acquisition immobilière nécessite, avant toute chose, de connaître sa capacité d'emprunt. Il est donc nécessaire dans un premier temps d'additionner l'ensemble de ses charges et de les soustraire de l'ensemble de ses revenus pour connaître ses revenus nets mensuels. La capacité d'emprunt du futur acquéreur équivaut à 33% de ce revenu net mensuel.


Comparer les offres de prêt

La recherche d'un financement pour l'acquisition d'un bien immobilier nécessite de comparer les offres des établissements bancaires pour profiter des conditions les plus avantageuses. Un petit tour de l'ensemble des organismes bancaires permet de faire le point sur les offres de prêt qui se pratiquent sur le marché, de les comparer et d'opter pour la meilleure solution.


Choisir le type de prêt adéquat

Il est ensuite indispensable de choisir le type de prêt que vous souhaitez souscrire. Les crédits à taux fixe sont les plus pratiqués en France parce qu'ils sont les plus simples.


Signer l'offre de prêt

Après avoir choisi le prêt à taux fixe, l'emprunteur doit signer l'offre de prêt émise par la banque. Un tableau d'amortissement est remis à l'emprunteur par l'établissement prêteur. Ce tableau lui permet de connaître le montant des mensualités, le coût total du prêt et le capital restant dû à une date donnée.

Les professionnels à votre service :

  • Notaires
  • Établissements bancaires
  • Agences immobilières