Choisir son isolation phonique selon les matériaux et le coût

Choisir le matériau d'isolation phonique © Achim Hering/Wikipedia
Choisir le matériau d'isolation phonique © Achim Hering/Wikipedia
L'isolation phonique est également appelée isolation acoustique. Voici nos informations pour bien choisir votre isolation phonique.


Qu'est-ce-que l'isolation phonique

L'isolation phonique (ou acoustique) a pour objectif d'atténuer ou supprimer les divers bruits (intérieurs comme extérieurs).

Différents bruits

Avant d'effectuer l'isolation phonique de votre logement, vous devez vous interroger sur la nature des bruits, leur intensité ou encore leur provenance. Les bruits sont classés en plusieurs catégories. On trouve ainsi les bruits aériens (qui passent sous les portes, par les interstices des fenêtres...) mais aussi les bruits d'impacts (ou bruits solidiens), qui sont des bruits provenant de l'extérieur de votre habitation tel par exemple les pas de votre voisin. Enfin, on trouve la catégorie des bruits d'équipements. A savoir ceux émis par le lave-linge, la chaudière, la ventilation ou encore les tuyauteries.

Isolation phonique des murs et plafonds

Pour isoler vos murs et plafonds, plusieurs solutions s'offrent à vous. Vous pouvez, par exemple, poser des panneaux « sandwich » prêts à l'emploi. L'avantage de cette solution ? La facilité de la pose. Il existe également la pose d'un isolant sur ossature métallique et plaque de plâtre ou encore la contre-cloison maçonnée. Avec cette dernière solution, on pose simplement l'isolant sur la paroi d'origine puis on le cache avec une cloison (brique, béton, carreaux de plâtre...). Vous n'avez plus qu'à choisir la solution qui vous semble la plus appropriée pour votre habitation. 

Isolation phonique des sols

Concernant l'isolation phonique des sols, la solution la plus simple est la pose d'un revêtement. Pour les chambres, on peut opter pour la moquette qui amortira les bruits des jouets qui tombent s'il s'agit d'une chambre d'enfant par exemple. Le parquet flottant est également une solution. Autre technique possible mais plus complexe : la dalle flottante, très efficace. L'isolant est alors recouvert d'une dalle en béton. Vous pouvez également choisir d'isoler, non pas par le sol mais par le plafond en créant un faux plafond sur ossature avec incorporation d'un isolant.

Isolation phonique des fenêtres

L'isolation phonique passe également par les fenêtres. Des fenêtres en bon état sont essentielles pour une bonne isolation thermique mais également phonique. Optez pour un double vitrage minimum, vérifiez l'état des menuiseries et si vous constatez des dysfonctionnements, changez vos fenêtres. Sachez que des vitrages à isolation renforcée existent et sont très performants.

Coût et pose de l'isolation phonique

Vous pouvez trouver des isolants phoniques à partir de 5 euros environ le mètre carré. Vous pouvez aussi trouver des dalles de liège, par exemple, vendues par quatre au prix de 20 euros environ. Concernant la mise en place de l'isolation, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.