Choisir des plantes pour le balcon

Plantes pour le balcon © Rustica F.Marre
Plantes pour le balcon © Rustica F.Marre
Un balcon ou une terrasse en pleine ville, ce n’est pas l’idéal pour les plantes : il y fait plus chaud et plus sec que dans un jardin, et les effets du vent sont décuplés par la présence des murs. Les racines des plantes, à l’étroit dans des pots ou des bacs, ne peuvent pas aller chercher profondément eau et nourriture, et sont donc plus sensibles aux intempéries. Il y a toutefois un avantage : en hiver, si les plantes sont à l’abri du vent, les masses caloriques de l’immeuble et de la ville elle–même réduisent les effets durables des gelées. 


Quels végétaux ?

Les végétaux choisis doivent être solides pour résister à ces conditions. Commencez par éliminer tous les indésirables : tout ce qui pique, casse et attire les pucerons - car il n’y a pas assez de coccinelles ni d‘autres prédateurs, en ville. Orienté ouest ou sud, privilégiez les plantes qui tolèrent un soleil brûlant ; orienté nord ou est, préférez celles qui apprécient l’ombre.

Des candidates increvables

Des plantes pour le balcon © F.Marre
Des plantes pour le balcon © F.Marre

Les plantes de garrigue, par exemple, ne sont pas sensibles au soleil, même fort. Faites pour résister aux coups de chaud, elles sont souvent persistantes. Parfois dotées de fleurs ou de feuilles odorantes, voire des deux, elles sont belles toute l’année. C’est le cas des thyms, lavandes, ou sauges officinales. 

Côté arbustes

Si vous préférez les arbustes, vous pouvez opter pour le Cistus x ralettii. Dense, il arbore un beau feuillage argenté et de grandes églantines roses. A la différence de nombreuses espèces du genre, il s’épanouit longtemps (d’avril à juillet, généralement). Sinon, le Pittosposrum tobira ‘Nana’, supportant bien la taille, forme de jolies boules de verdure. Il est moins susceptible que le buis. Enfin, la sauge à petites feuilles (Salvia microphylla ‘Grahamii’) est un bel arbrisseau. Très odorante, elle porte de mai à octobre des myriades de fleurettes rose cerise, et requiert peu d’entretien.
Pour apporter du volume, ajoutez des vivaces telles que les fétuques bleues, persistantes, increvables et insensibles au soleil. Les belles-de-nuit ont l’avantage d’occuper peu de place dans le sol, d’être faciles à semer, et d’offrir tous les soirs, en été, le parfum capiteux de leurs fleurs en trompette. Et pour le printemps, adoptez les muscaris, qui prolifèrent sans soin.
Pour coloniser les hauteurs, pensez aux ipomées ou aux cobées, grimpantes. Sinon, le lierre fournit des écrans efficaces et persistants tout en étant peu encombrant au sol.