Bien choisir ses protections pour jardiner

Adoptez des gants, un masque et une casquette lorsque vous jardinez - © C.Hochet / Les Brûlés
Adoptez des gants, un masque et une casquette lorsque vous jardinez - © C.Hochet / Les Brûlés
Au jardin, il est parfois utile de se protéger contre des agressions diverses : épines, boue, froid, soleil, éclats de bois et traitements, etc. Sachez choisir ces équipements pour qu’ils soient à la fois efficaces et confortables.


Choisir un chapeau

Contre le soleil, portez un chapeau ! Celui-ci doit être large, léger, et aussi aéré que possible pour limiter la transpiration. Changez-en si nécessaire en cours de journée. Rappelez-vous que tout autant que le crâne, il doit protéger le visage, et surtout la nuque, chez les adultes comme chez les enfants.
Côté pluie, évitez la capuche de la veste, qui n’est qu’un pis-aller : l’eau vous dégouline dans les yeux, vous n’entendez rien, et la capuche ne suit pas les mouvements de la tête. L’idéal est le suroît, à dégotter dans un magasin d’accastillage. 

Choisir des gants

Bien des jardiniers détestent travailler avec des gants. Ils sont pourtant indispensables pour :

  • Les traitements. Si inoffensifs qu’ils soient, les traitements phytosanitaires ne sont pas faits pour nous, et les désherbants encore moins. Portez des gants étanches, assez longs pour couvrir au moins la moitié de l’avant-bras. On y transpire beaucoup, et disposer de plusieurs paires permet de les faire sécher à tour de rôle.
  • Les tailles et débroussaillages, surtout si vous travaillez sur des buissons épineux. Portez des gants épais, entièrement en cuir. Mieux vaut opter pour des gants à manchette (type gants de soudeur), qui vous permettront de vous insinuer dans un rosier sans vous faire écorcher les bras.

Les lunettes et masques

Les lunettes fermées sont utiles pour les traitements, mais favorisent une forte transpiration, même quand elles sont munies d’évents.
Les lunettes ouvertes, à condition d’être à la fois larges et hautes, protégeront vos yeux contre les projections au cours des débroussaillages. Portez-les également au cours des tailles de grands buissons épineux et souples, comme les rosiers grimpants, par exemple.
Les masques en treillage, très couvrants et aérés, laissent une excellente visibilité ; ils sont les plus pratiques pour le débroussaillage.