Choisir la race de son chat : le Somali

Le Somali
Le Somali
Malgré son aspect sauvage, le chat Somali est incroyablement élégant et beau. Vaniteux, il aime se faire peigner sa queue frangée et se faire admirer. 


Origines du chat Somali

Cette race n’est rien de plus qu’un Abyssin à poil long. Les écrits retracent son origine en Angleterre il y a près d’un siècle, né du croisement d’un chat à poil long à un Abyssin.

Toutefois, la première génération de chats Somalis ne présente pas le gène récessif du poil long. Ce n’est que la deuxième génération qui offrira cette caractéristique, ce qui n’attire guère l’attention des éleveurs. Il faudra attendre la fin des années soixante-dix pour que quelques éleveurs passionnés décident de favoriser cette nouvelle variété.

Les Américains sont les premiers à reconnaître cette race. Ils l’apprécient et la valorisent, tout comme les Australiens et les Néo-zélandais. En 1977, un éleveur allemand importe avec succès la race somalienne des États-Unis. Dix ans plus tard, le Somali jouit d’une renommée mondiale par les associations félines qui l’insèrent dans la catégorie des chats à poil mi-long.

Aspect physique du chat Somali

Le poids du chat Somali est d’environ 5 kg pour le mâle et 3 kg pour la femelle. L’espérance de vie de ce chat d’appartement est de 15 ans.

Caractère du chat Somali

Le caractère du Somali a tout de singulier. Affectueux et docile, il peut également se montrer fuyant et indépendant.

Parfaitement à l’aise avec l’Homme, il aime être en sa compagnie et profiter des compliments et des caresses. Toutefois, et certainement en raison de ses formidables atouts de chasseur, le Somali est conscient de son indépendance. De ce fait, ce chat a tendance à ignorer les interdictions et les reproches de son maître. Cependant, il sait se faire pardonner en démontrant des effusions aussi imprévues qu’attendrissantes.

De plus, le chat Somali se rapproche souvent d’un membre particulier de la famille, bien qu’il montre son intérêt à tous ceux qui souhaitent jouer avec lui. Les caresses excitent le chat Somali. Il vaut mieux limiter la durée des effusions.

Doté d’une vivacité incontrôlable et d’une résistance physique incroyable, son âme de champion se révèle dès son plus jeune âge. Il peut jouer des heures entières sans se fatiguer. Le manque d’espace libre peut vite irriter le chat Somali. 

Soins du chat Somali

Grâce à sa constitution robuste, le chat Somali est fort et sain. De ce fait, il ne demande pas d’attention particulière. Néanmoins, son toilettage peut requérir un peu plus d’attention à cause de sa robe dense. Pour que ses poils longs gardent leur douceur et leur toucher soyeux, il est recommandé de les brosser une à deux fois par semaine, en insistant sur la queue et sur la collerette.