Choisir la race de son chien : le Berger allemand

Berger allemand
Berger allemand
Excellent chien de garde et ami fidèle, voici ce qu’il faut savoir sur le berger allemand, appelé également berger alsacien. 


Histoire du berger allemand

Le berger allemand est apparu au XIXe siècle en Allemagne. Le colonel Von Stephanitz et des passionnés se sont regroupés dans le but d’améliorer les races de bergers. Ils ont croisé des bergers de Württemberg, aux oreilles pointues, et de Thuringe, aux oreilles tombantes. Une race de berger belle, docile et robuste, et surtout un excellent gardien de troupeaux, est ainsi née. Elle se fait connaître dans le reste de l’Europe durant la Première Guerre mondiale. 

Caractère du berger allemand

Au sein des bergers allemands, on distingue deux lignées : la lignée de travail et la lignée de beauté. Cette dernière se démarque par sa structure équilibrée, sa belle morphologie et sa couleur noire ou feu. Cette lignée est la plus répandue. La lignée de travail est essentiellement composée de chiens de garde, de chiens d’avalanches et de chiens policiers. Les bergers allemands de travail sont également d’excellents guides pour les personnes malvoyantes.

Vigoureux et musculeux, les bergers allemands pèsent environ 22 à 40 kg selon leur sexe. Ils sont faciles à dresser, bien qu’ils nécessitent une certaine fermeté. La taille des bergers allemands varie selon leur sexe : les mâles mesurent entre 60 et 65 cm et les femelles entre 55 et 60 cm. Sportif, le berger allemand adore les grands espaces et les courses. Contrairement aux idées reçues, il convient aux familles, même avec des enfants.

Entretien et soins du berger allemand

Les bergers allemands peuvent vivre jusqu’à 13 ans en moyenne. Comme la majorité des chiens, ils sont sujets au syndrome de dilatation-torsion gastrique ou à la dysplasie de la hanche.

Le berger allemand nécessite peu d’entretien : 1 ou 2 brossages par semaine, 2 vermifuges par an, traitement des puces, promenades régulières, rappel des vaccins, nettoyage des oreilles, des yeux, des organes génitaux et de l’anus, sans oublier la visite annuelle chez le vétérinaire.