Choisir un sac à dos de randonnée

Choisir son sac à dos
Choisir son sac à dos
Lorsque vous randonnez, vous portez en quelque sorte votre maison sur vos épaules. Dès lors, quand vous choisissez un sac à dos, l'esthétique doit passer au second plan : le choix doit avant tout se faire en fonction du confort et de vos besoins.


A quelle utilisation est destiné votre sac à dos ?

Les durées de randonnée peuvent varier : une journée, un week-end (avec nuits en refuge ou sous tente), ou bien plusieurs jours, voire plusieurs semaines. N'oubliez pas que plus le sac est grand, plus l'on est tenté d'y mettre des éléments (qui peuvent être superflus). C'est pour cela qu'il est conseillé de choisir un volume adapté au type de randonnée que vous allez effectuer.

Il existe globalement trois types d'utilisation :

  • randonnée à la journée ;
  • randonnée de plusieurs jours, avec nuit en refuge, sans portage de matériel de camping (tente, matelas, réchaud, repas du soir, etc.) ;
  • la randonnée de plusieurs jours, en autonomie.


En fonction de ce que vous aurez à transporter, le premier critère de sélection concernera donc le volume de rangement (exprimé en "litres").

Quel sac choisir pour une randonnée à la journée ?

Vous devez opter pour un portage léger (de 3 à 5 kg) dans lequel vous intègrerez vêtements de protections (coupe-vent, puis éventuellement une veste polaire), cartes, appareil photo, ration de nourriture et d'eau pour la journée, crème solaire, etc. Une capacité de 20 à 30 litres est dans ce cas suffisante.

Quel sac choisir pour une randonnée de plusieurs jours avec nuits en refuge ?

Votre sac doit pouvoir contenir davantage : la nourriture (et l'eau) pour tenir deux jours, un duvet et éventuellement des ustensiles de cuisine, des vêtements de rechange, quelques (rares !) vêtements de confort pour les soirées au refuge, une lampe, des piles, un filtre à eau, un nécessaire de secours un peu plus important que dans le cas des randonnées à la journée et un nécessaire de toilette, etc.

Il est conseillé de choisir une capacité allant de 30 à 50 litres, voire plus si vous partez assez longtemps.

Par ailleurs, même si vous dormez en refuge, l'absence de visibilité météo à moyen terme peut vous inciter à prendre davantage de vêtements différents, en cas d'imprévu, que dans le cas d'une randonnée à la journée, où vous savez a priori quelle sera la météo.

Quel sac choisir pour une randonnée de plusieurs jours en autonomie ?

Pour une randonnée d'une semaine et plus, il vous faut à la fois prévoir des vivres pour plusieurs jours, de l'eau en quantité suffisante pour certaines sections longues sans point d'eau, et porter également le matériel de camping : tente, matelas, sac de couchage, réchaud, gamelles, etc.

Pour l'eau, si vous êtes certain de croiser des points d'eau, vous pouvez prévoir de vous y ravitailler, en prévoyant le cas échéant un filtre à eau ou des pastilles.

Vous devrez donc a priori choisir un sac d'au moins 70 litres. A fortiori sur ce type de volume, la qualité du portage, des mousses, de l'aération, sont cruciales.

NB : certains modèles sont dits "extensibles" (par exemple, 70 + 10 litres). Ils permettent d'ajuster le volume de votre sac au type de randonnée.

3 critères pour bien choisir un sac à dos

Vous devez considérer trois éléments :

  • le confort de portage ;
  • la qualité des tissus et accessoires ;
  • les options proposées (en fonction des modèles).




1. Le confort de portage

Il est important d'essayer le sac à dos dans le magasin avant de l'acheter (voire même de le remplir avec des objets volumineux et lourds). Certains sacs récents sont dotés d'armatures flexibles permettant de régler la hauteur de dos. Ce système offre un meilleur report de poids sur les hanches.

  • le confort des bretelles : observez la qualité des mousses utilisées, l'ergonomie, la sangle de poitrine ainsi que les sangles de charge qui permettent d'adapter le portage à votre corps ;
  • le confort de la ceinture : elle doit être suffisamment rembourrée et large pour ne pas gêner la ceinture abdominale ;

Vous devrez faire le choix entre un dos matelassé et un dos ventilé :

  • le matelassage du dos : la sensation de confort provient de la qualité des mousses, et de la respirabilité du dos ;
  • la ventilation/aération du dos : primordiale lors des randonnées en climat humide et chaud. L'armature du sac créé un vide entre celui-ci et votre dos, vous évitant ainsi une sensation de dos trempé.
  • le poids du sac à dos : le poids est à relativiser par rapport au confort de portage du sac. Mais un sac de 50 litres à vide ne devra par exemple pas dépasser 2 kg.




2. La qualité

La qualité de votre sac à dos dépend de :

  • la fiabilité et la résistance des matériaux du sac ;
  • la qualité des tissus et la résistance à l'abrasion ;
  • la qualité des accessoires (les curseurs, les boucles, les fermetures, les rabats, les zips étanches) ;
  • la finition du sac : il s'agit de l'aspect global et du détail des coutures en particulier.




3. Les "options"

Elles seront le petit "plus" de votre sac à dos :

  • la facilité de rangement : voir le nombre de poches extérieures ou intérieures, l'accessibilité et le volume des poches ;
  • les emplacements pour les accessoires assurés par des accroches extérieures (porte piolet, porte bâtons, poche crampons, porte skis, poche gourde, housse de protection pluie, porte casque, élastique frontal, poches filet) ;
  • les compartiments : les sacs de grand volume offrent la possibilité de compartimenter vos affaires, pour une plus grande sécurité ;
  • une protection pour la pluie spécifique pour ce sac ;
  • un système de stockage et de passage de pipette pour les gourdes souples (type CamelBak©, si vous en utilisez habituellement) ;
  • des systèmes de sangles, d'accroche, à l'extérieur, permettant d'accrocher du matériel (gourde, tente, vêtement humide, etc.).


N.B.: les sacs de randonnée comportent souvent des poches latérales, qui permettent d'avoir à portée de main des accessoires utiles pendant la marche. Si vous prévoyez de progresser dans des terrains escarpés, nous vous recommandons de choisir un sac sans poches latérales. Ces modèles, plutôt adaptés à l'alpinisme, évitent que vous soyez gênés dans les passages étroits, rocheux en particulier.