Bien choisir sa tronçonneuse

Comment choisir sa tronçonneuse ? - © C.Hochet
Comment choisir sa tronçonneuse ? - © C.Hochet
Avant d’acheter une tronçonneuse, demandez-vous quel usage vous en aurez. Si votre terrain comporte peu d’arbres, contentez-vous d’une location. En revanche, si vous possédez beaucoup d’arbres, ou si vous vous chauffez au bois, vous pouvez envisager cet achat. La multipropriété est une bonne solution également, d’autant que ce matériel est un peu encombrant. 


Comment fonctionne une tronçonneuse ?

Un moteur, thermique ou électrique, entraîne une chaîne munie de dents le long d’un guide - une lame plate - de longueur variable. C’est avant tout la puissance du moteur qui détermine l’efficacité du matériel. Certaines fonctionnalités comme le silence, la robustesse des pièces (coque, composantes de la chaîne plus ou moins sensibles à la corrosion…) et divers éléments de confort (système anti-vibration, indicateur de niveau) ou de sécurité (arrêt automatique) sont à considérer.

Doit-on choisir une tronçonneuse électrique ou thermique ?

Les tronçonneuses électriques sont moyennement puissantes, mais relativement silencieuses et légères, et nécessitent un entretien sommaire. Les inconvénients résident soit dans le fil d’alimentation, qui ne permet pas de s’éloigner, soit dans les batteries, dont il est souhaitable d’avoir un double jeu pour ne pas être en panne le jour J.
Les tronçonneuses thermiques sont bruyantes et généralement plus lourdes que les modèles électriques. Elles sont également plus coûteuses. Mais leurs performances compensent largement ces contraintes, et vous pourrez les emporter partout. Sur un travail de gros bois, seuls ces modèles sont réellement efficaces.

Quelle longueur de lame pour une tronçonneuse ?

Il y a de quoi se perdre parmi tous les modèles proposés ! Optez pour une lame moyenne, acceptable même sur un tronc moyen, et parfaitement adaptée à des branches classiques. Il faut également tenir compte du poids de l’ensemble : vous devez pouvoir travailler à l’aise. Naturellement, le critère de prix intervient également. Les moyennes gammes restent en général honnêtement accessibles.

Les précautions à prendre

Les précautions à prendre pour manier une tronçonneuse sont nombreuses - © C.Raffaud
Les précautions à prendre pour manier une tronçonneuse sont nombreuses - © C.Raffaud

Une tronçonneuse est un outil dangereux. Manipulez-la toujours à deux mains, et éloignez d’office animaux familiers et enfants. Ne travaillez jamais seul, et surtout, protégez-vous! Des gants, chaussures et vêtements très épais sont un minimum. Ajoutez-y un casque si vous travaillez sous la branche à couper. Si vous ne vous sentez pas une âme d’acrobate, nous vous conseillons vivement de faire appel à une entreprise spécialisée pour l’élagage en hauteur. Si vous vous en chargez vous-même, procurez-vous des vêtements spéciaux, qui vous mettront à l’abri des éventuels coups de chaîne.