Cholestérol

Le cholestérol
Le cholestérol
Le cholestérol est un lipide qui joue un rôle indispensable dans les processus biochimiques de l'organisme. Il est un composant essentiel des cellules, en particulier des membranes cellulaires.


Qu'est-ce que le cholestérol ?

La plus grande partie du cholestérol est synthétisée par l'organisme, dans les cellules du foie et de l'intestin, le reste provenant de l'alimentation.

Le cholestérol est un composant central des hormones, comme la cortisone, l'aldostérone, les hormones sexuelles (estrogènes, progestérone, testostérone), ou encore la vitamine D.

En tant que graisse, le cholestérol n'est pas soluble dans le sérum sanguin, et son transport est assuré par des protéines spéciales, les lipoprotéines, dont on distingue plusieurs types :

Les lipoprotéines à basse densité (LDL - Low Density Lipoprotein) qui sont chargées de transporter les molécules de cholestérol jusqu'aux cellules qui vont les utiliser. Ces protéines LDL peuvent, sous l'effet de facteurs environnants (comme le tabagisme, par exemple), s'altérer et provoquer des dépôts de cholestérol sur la paroi des vaisseaux, à l'origine des plaques d'athérome. C'est pourquoi, on appelle souvent le LDL le "mauvais" cholestérol, alors qu'il ne s´agit pas à proprement parler de cholestérol mais d'un transporteur.

Les lipoprotéines à haute densité (HDL - High Dentity Lipoprotein) transportent le cholestérol vers le foie, où il est de nouveau dégradé pour former de nouvelles molécules. Le HDL est défini comme le « bon » cholestérol.

Cholestérol et alimentation

D'autres lipoprotéines assurent un rôle dans la circulation et le transport des molécules lipidiques et du cholestérol dans le sang, ce sont les chylomicrons et les lipoprotéines à très basse densité (VLDL - Very Low Density Lipoprotein).

Les aliments riches en cholestérol doivent être consommés en quantité modérée par les personnes qui souffrent d'une hypercholestérolémie.

Le taux de cholestérol dans le sang ne dépend que très peu du cholestérol alimentaire, car la plus grande partie du cholestérol est fabriquée par l'organisme. Diminuer le cholestérol alimentaire n'influe que modérément sur le cholestérol sanguin. La prévention des maladies liées à l'hypercholestérolémie réside dans l'augmentation des HDL, ce qui est obtenu par l'activité physique, la diminution de la consommation d'alcool et de tabac, et la consommation de graisses insaturées comme les graisses de poisson ou les huiles végétales. L'augmentation des HDL diminue le risque de maladie cardiovasculaire et de troubles de la mémoire.