Chute de cheveux : existe-t-il une solution ?

Chute de cheveux : existe-t-il une solution ?
Chute de cheveux : existe-t-il une solution ?
La chute de cheveux est aussi appelée alopécie. Elle ne concerne pas seulement les hommes. De manière  plus ou moins importante, chaque être humain est touché par ce problème. Chute de cheveux naturelle, chute de cheveux due au stress ou à une maladie, de nombreuses causes peuvent l’expliquer. Il existe des solutions pour ralentir la chute, la surveiller ou apprendre à vivre avec.


Chute de cheveux naturelle

Le cheveu est vivant. A la fin de son cycle de vie, il meurt et tombe. La durée de vie d'un cheveu est d'environ 6 ans, elle varie selon les individus et selon les soins apportés. Ainsi, des cheveux agressés par le soleil, l'eau trop chlorée ou tout autre élément nocif, auront une durée de vie écourtée.

Il faut comprendre que ce phénomène est naturel, en moyenne nous perdons entre 5 et 100 cheveux par jour. La chute varie aussi selon les saisons. A l'automne, nous perdons beaucoup plus de cheveux qu'en été (jusqu'à 3 fois plus). Le cheveu tombe naturellement à la fin de son cycle de vie pour laisser naître un nouveau bulbe. Il est utile de savoir que le cheveu tombe environ 2 mois après la mort du bulbe, sauf s'il subit des agressions trop répétées.

La chute naturelle du cheveu peut aussi être due au stress ou à un déséquilibre alimentaire. Il s'agit alors d'un phénomène temporaire, appelé médicalement effluvium télogène. Cette chute des cheveux peut être stoppée grâce à un traitement adapté au trouble qui en est à l'origine.

La chute de cheveux naturelle n'a pas de traitement particulier. Certains produits comme des shampoings ou des fortifiants disent la ralentir mais cela reste en général purement commercial. Certains apports de vitamines ou de minéraux apportent une plus forte résistance aux cheveux comme la vitamine B8 ou B5 et stoppent ainsi leur chute prématurée.

Chute de cheveux génétique et hormonale

La chute de cheveux peut aussi être génétique. Ainsi, les personnes touchées souffrent d'une très faible densité des cheveux. Cela est appelé alopécie androgénétique, en général, ce processus de perte de cheveux est permanent et souvent irrémédiable. Il existe de nombreuses façons de traiter la chute de cheveux :

  • traitements médicaux ;
  • shampoings ;
  • cures de vitamines
  • thérapies (mésothérapies)
  • greffes ou implants capillaires.

La chute de cheveux hormonale intervient lorsque le corps subit des troubles comme après une grossesse chez la femme. Elle perd alors une quantité de cheveux supérieure à la moyenne. L'âge et la diminution des hormones chez la femme (comme la ménopause) entraînent aussi fréquemment des chutes de cheveux permanentes. Des traitements hormonaux viennent ralentir ce phénomène. Plus la personne est traitée précocement, plus la perte peut être ralentie.

Des traitements médicaux très lourds peuvent également entraîner la chute de cheveux. La chimiothérapie en est un exemple. Aucune solution ne peut alors stopper ce problème. Seul l'arrêt du traitement remet en marche le processus de fabrication naturel des cheveux. Pour contrer le problème esthétique, il existe des perruques.