Cinéma : notre sélection des meilleures comédies

Les meilleures comédies © 20th Century Fox - United Artists - EMI Films - U.P. - Gramercy Pictures - Cady Films
Les meilleures comédies © 20th Century Fox - United Artists - EMI Films - U.P. - Gramercy Pictures - Cady Films
Vous avez prévu de passer une soirée entre amis devant une comédie mais ne parvenez pas à vous décider. Voici notre sélection des comédies incontournables.


Monty Python : Sacré Graal !, de Terry Jones & Terry Gilliam

Reprenant le style des émissions à sketches des Monty Python, Sacré Graal est un mélange entre la légende d'Arthur, les chevaliers de la Table ronde et la quête du Graal. L'histoire se déroule sous forme de séquences isolées les unes des autres.

"Nous sommes les chevaliers qui font Ni ! Ni !" Aborder ne serait-ce qu'une séquence de Sacré Graal déclenche souvent l'hystérie et la nostalgie. Politiquement incorrect et bien écrit, cet opus des Monty Python est un festival de gags et de tirades plus absurdes les unes que les autres. Difficile de ne pas éclater de rire devant cette parodie incontournable. Et la fameuse séquence du lapin, inoubliable.

Dans le même genre et du même réalisateur : Monthy Python, la vie de Brian, 1979

Annie Hall, Woody Allen

Annie Hall © United Artists
Annie Hall © United Artists

Alvy Singer, un incorrigible névrosé, est obsédé par l'instabilité du monde, l'écrivain Kafka, la sexualité, la mort et le documentaire de Max Ophüls Le Chagrin et la pitié. Il tombe un jour sous le charme de la jeune Annie.

La force de Woody Allen dans Annie Hall (qu'il n'aura de cesse de renouveler par la suite) est de parvenir à allier des sujets sérieux avec un humour ravageur. Les plaisanteries sont de chaque image et de chaque réplique. Beaucoup de passages tragi-comiques sont à mourir de rire. Sans doute le meilleur film du cinéaste. Woody Allen et Diane Keaton sont impeccables.

Certains l'aiment chaud, Billy Wilder

Certains l'aiment chaud © United Artists
Certains l'aiment chaud © United Artists

Chicago, hiver 1929, en pleine prohibition. Un saxophoniste, Joe, et un contrebassiste, Jerry, sont témoins d'un règlement de compte entre mafieux. Pour éviter les représailles, ils vont se faire enrôler dans un orchestre de femmes et se travestir en conséquence…

Certains l'aiment chaud est un déluge de situations plus audacieuses les unes que les autres pour l'époque. A certains égards, on peut penser que le réalisateur Billy Wilder a voulu surenchérir sur la comédie burlesque d'Howard Hawks Les hommes préfèrent les blondes. On y retrouve Marilyn Monroe, et Tony Curtis semble parodier la voix de Cary Grant dans certaines séquences de la version originale. Les clins d'œil à Hawks ne s'arrêtent pas là puisqu'on retrouve notamment de nombreuses allusions à Scarface (1932). Au final, un cocktail déjanté et subversif à la fois sombre et hilarant.

Clerks : les employés modèles, Kevin Smith

Clerks : les employés modèles © Miramax Films
Clerks : les employés modèles © Miramax Films

Deux copains, Dante et Randal, sont employés respectivement dans une épicerie et dans un magasin de location de vidéo. Un samedi, Dante est contraint par son patron d'ouvrir l'épicerie pour remplacer un collègue malade. La journée des deux hommes va alors être ponctuée par de nombreux imprévus, tous plus loufoques les uns que les autres.

Réalisé avec un budget insignifiant, Clerks n'est pas une comédie comme les autres. Les nostalgiques des années 1990 y reconnaîtront de nombreuses références. Avec ses dialogues délirants et sa bande son originale, Clerks est un film culte à ne manquer sous aucun prétexte.

Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan © 20 th Century Fox
Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan © 20 th Century Fox

Borat, un journaliste Kazakh, est envoyé par le ministère de l'information de son pays aux Etats-Unis pour prendre des cours afin d'améliorer le niveau de vie du Kazakhstan. Accompagné de son producteur Azamat Bagatov et d'un poulet domestique, il interroge de nombreux américains.

Réalisé par Larry Charles et interprété par l'humoriste Sacha Baron Cohen, Borat est une comédie ultra-subversive à ne surtout pas prendre au premier degré. Parfois dérangeant, parfois tordant, ce long métrage est un véritable ouragan de provocation irrévérencieuse. On dit que cette plaisanterie réussie aurait notamment joué un rôle important dans l'amélioration du tourisme au Kazakhstan.

A partir de 12 ans.

The Big Lebowski, Joel & Ethan Coen

The Big Lebowski © Gramercu Pictures
The Big Lebowski © Gramercu Pictures

Paisible et sans ambition, Jeff Lebowski ne jure que par deux choses dans sa morne existence : jouer au bowling et boire des White Russian. Pour remporter le prochain championnat de bowling avec son équipe, il va lui falloir éliminer son principal adversaire, le prétentieux Jesus Quintana.

On ne pouvait pas rêver mieux que cette collaboration des frères Coen avec l'acteur Jeff Bridges. Dans le rôle de "Dude", celui-ci interprète l'un des personnages les plus cultes de l'histoire du cinéma. A noter qu'il retrouvera les deux frères réalisateurs dans un western mémorable près de treize années plus tard avec True Grit.

Docteur Folamour, Stanley Kubrick

Docteur Folamour © Columbia Pictures
Docteur Folamour © Columbia Pictures

Convaincu que les communistes ont pris la décision d'empoisonner l'eau potable des Etats-Unis, le général Jack Ripper lance une attaque contre la Russie.

Deux ans après l'adaptation du célèbre roman de Vladimir Nabokov Lolita, Stanley Kubrick retrouve le comédien Peter Sellers dans un tout autre genre, celui de la comédie. Dans ce film admirable abordant la guerre froide avec le sourire, l'acteur interprète trois rôles différents, tous plus étourdissants les uns que les autres. Un grand moment de cinéma.

The Party, Blake Edwards

The Party © United Artists
The Party © United Artists

Hrundi Bakshi, un acteur indien engagé comme figurant dans une superproduction hollywoodienne, ne cesse de causer par maladresse des dommages partout où il se rend. Un jour, le producteur du film dans lequel il est enrôlé fait inscrire Hrundi sur la liste noire du directeur du studio. Mais son nom est inscrit par inadvertance au bas de la liste des invités d'une soirée chic organisée par le studio…

Peter Sellers est sans aucun doute l'un des acteurs les plus drôles de toute l'histoire du cinéma. Dans The Party, son personnage est une sorte de Gaston Lagaffe qui ne se rend jamais compte des dégâts qu'il provoque par mégarde. Les gags de cette farce ne laisseront personne indifférent.

Shaun of the Dead, Edgar Wright

Shaun of the Dead © United Pictures
Shaun of the Dead © United Pictures

Shaun est un vendeur d'électroménager menant une existence routinière partagée entre la pratique des jeux vidéo et les soirées au pub avec son ami Ed. Déçue par son comportement puéril, sa petite amie Liz décide bientôt de se séparer de lui pour un temps. Après une soirée bien arrosée pour noyer son chagrin, Shaun ne se rend pas encore compte que son quartier est maintenant infesté de zombies…

Vous connaissez le cinéma de Georges Romero ou appréciez tout simplement les films de zombies ? Cette comédie romantique avec des zombies est faite pour vous. Reprenant tous les ingrédients qui ont fait le succès du genre, Shaun of the Dead est une satire sociale hilarante, et parfois effrayante. Simon Pegg et Nick Frost, les deux acteurs principaux, sont parfaits dans leurs rôles d'adolescents attardés.

A partir de 12 ans.

Dans le même genre et du même réalisateur : Hot Fuzz, 2007

Un Fauteuil pour Deux, John Landis

Un Fauteuil pour Deux © Paramount Pictures
Un Fauteuil pour Deux © Paramount Pictures

Louis Winthorpe troisième du nom, un jeune directeur chargé des investissements au sein de la prestigieuse banque Duke & Duke à Philadelphie, et Billy Ray Valentine, un noir magouilleur sans le sou, sont les victimes d'un odieux pari effectué par les deux patrons de Louis. En désaccord sur le rôle de l'inné et de l'acquis, ces derniers licencient bientôt Louis après l'avoir fait passer pour un voleur et engage Billy Ray Valentine à sa place…

Sans aucun doute l'un des meilleurs films de John Landis, Un fauteuil pour deux, est une comédie plus profonde qu'elle ne le laisse paraître. Avec Eddy Murphy et Dan Akroyd dans les rôles principaux, cette critique sociale rythmée et mordante vous fera passer un bon moment.

Quand Harry Rencontre Sally, Rob Reiner

Quand Harry Rencontre Sally © Castle Rock Entertainment
Quand Harry Rencontre Sally © Castle Rock Entertainment

Chicago, 1977. Harry Burns et Sally Albright ne se connaissent pas encore mais viennent tous deux de terminer leurs études à l'université de Chicago. Bien décidés à rentrer dans la vie active, ils projettent de se rendre à New-York. Ils se rencontrent tous les deux par l'intermédiaire d'une amie commune et choisissent de faire la route ensemble jusqu'à New-York…

Des acteurs drôles (Meg Ryan et Billy Crystal), des dialogues savoureux, Quand Harry rencontre Sally est une véritable "rolls" de la comédie romantique. Difficile de trouver plus drôle dans le genre.

Mes Meilleures Amies, Paul Feig

Mes Meilleures Amies © Universal Pictures
Mes Meilleures Amies © Universal Pictures

Depuis peu, la vie d'Annie est devenue un enfer. Larguée par son petit ami, son amant se révèle être un goujat. Lorsque sa meilleure amie Lillian lui annonce son intention de se marier, Annie oublie aussitôt ses soucis pour se consacrer entièrement à son rôle de témoin. Mais bientôt, les amies de Lillian viennent lui prêter mains fortes pour les préparatifs du mariage. Annie va devoir composer avec les caractères de chacune d'entre elles…

Difficile de rester de marbre face à cette telle avalanche de gags, où l'outrance se mêle parfois à la grâce. L'actrice et scénariste Kristen Wiig est incroyable, tout comme Melissa McCarthy, qui interprète le rôle de Megan. Un régal.

Les vacances de Monsieur Hulot, Jacques Tati

Les Vacances de Monsieur Hulot © Cady Films
Les Vacances de Monsieur Hulot © Cady Films

Pour ses vacances d'été, Monsieur Hulot part passer ses vacances à l'Hôtel de la Plage sur la côte bretonne. Alors que tous les touristes arrivent en masse par les gares de train, notre homme fait son trajet dans son petit teuf-teuf d'un autre temps.

Réalisé et interprété par Jacques Tati, Les Vacances de Monsieur Hulot est un des grands classiques de la comédie burlesque française. Pour mettre en scène la monotonie d'une station balnéaire estivale, le cinéaste multiplie les gags en tous genres à une vitesse prodigieuse. Un petit concentré d'inventivité tout en poésie.

Dans le même genre et du même cinéaste : Jour de Fête, 1949

Mais aussi…

  • Le Dictateur, Charles Chaplin, 1949
  • Arsenic et vieilles dentelles, Frank Capra, 1944
  • La Panthère Rose, Blake Edwards, 1963
  • La Grande Vadrouille, Gérard Oury, 1966
  • La Folie des Grandeurs, Gérard Oury, 1971
  • L'Aile ou la Cuisse, Claude Zidi, 1976
  • The Blues Brothers, John Landis, 1980
  • Spinal Tap, Rob Reiner, 1984
  • Arizona Junior, Joel & Ethan Coen, 1986
  • Wayne's World, Penelope Spheeris, 1992
  • La Cité de la Peur, Alain Berbérian, 1994
  • Mary à tout prix, Peter et Bobby Farrelly, 1998
  • Zoolander, Ben Stiller, 2001
  • Dodgeball (Même pas mal), Rawson Marshall Thurber, 2004