Clématites : comment les entretenir toute l'année

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les plantes grimpantes
clematite rouge cardinal

Clématites : Rouge Cardinal

Des floraisons spectaculaires et une végétation abondante : la clématite (Clematis) fait partie des plus belles plantes grimpantes à feuilles caduques. Autre attrait : c'est une fleur robuste avec une longue espérance de vie.


Les différentes variétés de clématites

clematite hybride multiblue
Variété de clématites : clématite Hybride Multiblue

Il existe de nombreuses variétés hybrides à floraison printanière (mai-juin) ou estivale (juin-septembre). La gamme des couleurs est variée : bleu foncé "Lasurstern", rose à bande médiane rouge foncé "Nelly Moser", violet foncé "The Président", carmin "Ernest Markham", rose "Comtesse de Bouchaud", etc.

Cette plante appartient à la même famille que la renoncule (Renonculacées) : la fleur est en fait composée de sépales colorés et développe des gousses plumeuses après la floraison.

Sa croissance s'étale sur plusieurs saisons. Les plants peuvent atteindre de grandes hauteurs (jusqu'à 10 m). Rustique, cette vivace pousse dans de nombreuses régions froides (zone 3-8).

La plupart des clématites ne sont pas parfumées.

Conditions de croissance de la clématite

Si vous répondez à leurs exigences de base, les clématites ne sont pas difficiles à cultiver.

Malgré leur réputation d'être capricieuses, leurs besoins sont assez simples : un sol riche, bien drainé et calcaire et beaucoup de soleil (au moins 6 heures par jour). Toutefois elles apprécient un peu d'ombre l'après-midi car cela prolonge le temps de la floraison, empêchant le soleil de blanchir les fleurs.

Plantation des clématites

Conseils de plantation pour vos clématites :

  • déterminez un emplacement adapté : contre un mur, une pergola ou au pied d'un tuteur, de préférence en situation mi-ensoleillée, le pied de la plante au frais ;
  • le sol doit être riche et bien drainé ;
  • ôtez les mauvaises herbes, les racines et les cailloux, creusez un trou large et profond, d'environ 2 fois la taille de la motte ;
  • dans le fond, formez un petit monticule de terre. Posez dessus la motte et calez la plante de biais en direction de son support (mur ou tuteur) ;
  • enterrez le collet à environ 5 à 10 cm sous la surface du sol. Cette partie émettra des racines et des tiges supplémentaires ;
  • ajoutez à la terre de rebouchage du compost puis un paillis de feuilles et arrosez ;
  • attachez délicatement la tige à son support à l'aide d'un lien souple, sans serrer.

Entretien des clématites

Après la plantation, rabattez les tiges à environ 30 cm au-dessus d'une paire de bourgeons.
Arrosez bien votre plante lorsqu'il fait sec, mais sans la détremper.

Au printemps, paillez le sol, ajoutez une bonne couche de compost pour que la plantation reste humide et bien nourrie.
Dans les sols pauvres ou trop acides, du fumier ou du compost de feuilles ainsi qu'un amendement à base de farine d'os sont indispensables.

Taille des clématites

Les clématites à petites fleurs ne nécessitent aucune taille annuelle.

Les clématites à grandes fleurs fleurissant sur le bois de l'année précédente nécessitent au printemps une taille légère des rameaux ayant fleuri. De nouveaux bourgeons fleuriront au printemps suivant.

Si votre plante fleurit mal, vous pouvez la fertiliser avec un engrais léger. Mais le plus souvent, vérifiez que le sol de la plante garde une fraîcheur constante tout au long de l'année.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr