Aider son enfant à manger de tout

Sensibilisez votre enfant aux différentes saveurs des aliments
Sensibilisez votre enfant aux différentes saveurs des aliments
Il suffit que vous changiez le mode de cuisson des pommes de terre ou la présentation du poisson pour que votre jeune enfant fasse la grimace et refuse d'en manger. Voici quelques conseils pour l'aider à surmonter cette étape et faire en sorte qu'il mange de tout.


Présentez joliment les aliments

Une assiette d'épinards hachés, ce n'est pas très amusant pour votre enfant. Egayez-la en y joignant dans l'assiette de la purée de carotte et de pomme de terre. Les enfants sont souvent très sensibles à la couleur.

Pour vous aider, il existe une grande variété de purées surgelées et très colorées. Vous pouvez ainsi créer des tableaux miniatures dans l'assiette de votre enfant : forêts en bouquets de brocolis, tête de personnage en dés de tomates et concombres.

Accommodez vos plats

Votre enfant est comme vous : il préfère les légumes sautés, gratinés avec du fromage ou avec une noix de beurre. Alors accommodez-les !

Si votre petit a du mal avec les légumes, mélangez-les avec des pommes de terre et diminuez peu à peu la quantité de pommes de terre.

Essayez également de nouvelles associations (riz aux petits pois, pates aux haricots verts), et songez aux tartes ou gâteaux salés (flan aux courgettes, tartelette aux poireaux, etc.).

Consultez aussi nos fiches : Idées pour faire manger du poisson aux petits et nos astuces pour faire manger des légumes aux enfants.

Montrez l'exemple à votre enfant

Si vous vous régalez avec des légumes, votre enfant aura moins de mal à y goûter, puis à en manger. Dites lui à quel point vous trouvez les légumes savoureux !

Faites preuve de patience

Continuez à présenter régulièrement à votre enfant les aliments qu'il n'aime pas cinq fois, ou même dix, sans insister ! Un jour, il vous en réclamera peut être... Et quoi qu'il arrive, ne lui forcez pas la main.

Soyez confiante

Pour accepter la nouveauté, votre enfant doit se sentir en confiance. Or si vous êtes anxieuse, vous risquez de lui transmettre votre appréhension. Essayez de vous relaxer et de proposer les aliments avec plaisir et sans a priori. Montrez à votre enfant que vous lui faites confiance en lui disant par exemple : "tu peux goûter, et tu as le droit de ne pas aimer".

N'ayez pas peur des "ratés"

L'échec fait partie du jeu : il vous faudra sans doute mixer de nouveaux certains aliments pour que votre enfant les accepte. Peu importe ! L'essentiel est que votre enfant apprenne à goûter de nouveaux aliments.

Faire découvrir les aliments autrement à votre enfant

Par le jeu : faites du repas une partie de plaisir. Jouez éventuellement avec votre enfant à table, en veillant toutefois à ne pas lui donner de mauvaises habitudes.

Par la découverte : éveillez votre enfant aux aliments. Emmenez-le au marché se régaler visuellement avec les étalages de fruits et légumes. Faites-lui sentir les herbes, goûter des petits morceaux de fromages, etc.

Par les mots : mettez des mots sur ce que vous mangez et les sensations que vous procurent les aliments (ça pique, ça croustille, c'est sucré, etc.).

Instaurez quelques règles

Si votre enfant ne veut pas du plat proposé, proposez-lui en un autre. S'il n'en veut pas non plus, tant pis, il attendra le repas suivant. Et sans grignoter.

N'oubliez pas de lui enlever son assiette : le repas ne doit pas durer des heures, même si votre enfant ne mange pas.