Comment choisir les fixations pour son escalier ?

Article mis à jour le 
Fixation d'un escalier
Fixation d'un escalier
L’installation d’un escalier requiert de la précision et de la patience. Il est possible de le poser soi-même à condition de respecter les règles et les conseils des spécialistes. Dans ce cas, il faut être aidé par une ou deux personnes. Pour assurer la conformité de la pose selon les normes européennes, il est recommandé de faire appel à des professionnels. La vis est la plus utilisée pour installer l’escalier, mais il existe d’autres éléments de fixation. Ils diffèrent selon la matière qui constitue l’escalier : bois, béton ou métal. Que celui-ci soit droit, tournant ou en colimaçon, ces éléments de fixation restent les mêmes.


La fixation d’un escalier en bois

Pour la pose d’un escalier en bois, il faut compter environ 4 h. Avant de procéder à sa fixation permanente, il est primordial d’effectuer un essai d’assemblage. Cette étape requiert l’utilisation de vis et de colle à bois. Des chevilles, connues sous le nom de tourillons, sont aussi employées. Elles fixent la rampe au poteau d’arrivée.

D’autres pièces sont utilisées pour renforcer l’escalier. Elles servent également à supporter la structure. Parmi elles, il y a le tasseau de fixation qui supporte la dernière marche. Enfin, des ferrures de charpente métallique sont aussi nécessaires pour faire tenir les limons.

Les éléments utiles à la fixation d’un escalier en béton

Les vis et les chevilles à expansion ou pour béton cellulaire fixent ce type d’escalier. Les limons sont maintenus par des ferrures de charpente métallique. Il est préférable de les choisir épais pour une meilleure tenue. À cause de l’humidité du sol, un papier goudronné doit être placé entre le béton et le limon afin d’éviter leur détérioration.

Bien fixer l’escalier en métal

Que la fixation d’un escalier métallique se fasse par soudure à chaud ou avec des vis, elle nécessite un minimum de matériel. Du poste à souder aux chevilles, en passant par les équerres et les supports, ces éléments participent à la pose. Choisir les bons accessoires assure la longévité de la structure. Ces outils sont valables même si les marches sont en bois ou en verre.